Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

L'Éthiopie masse son armée près de sa frontière avec le Somaliland


Alwihda Info | Par Huno Djibouti - 13 Mars 2016 modifié le 13 Mars 2016 - 11:27

Après la Syrie et l'Irak, le troisième front contre l'Etat islamique sera-t-il : l'Afrique de l'est ?


En alerte maximale, l'armée Éthiopienne vient de renforcer son dispositif sécuritaire aux frontières avec le Somaliland. Selon plusieurs sources, ces 72 dernières heures, plus de 2.000 militaires, véhicules blindés, camions de transports de troupes et autres véhicules logistiques ont fait mouvement depuis la garnison de Jigjiga (Éthiopie) vers Tog Wajale, petite bourgade située à 22 km du poste-frontière avec le Somaliland. Ce mouvement de troupes intervient apres les révélations exclusives de la lettre de l'océan indien (LOI - N°1422 du 04/03/2016) du groupe français Africa Intelligence, selon lesquelles Hersi Ali Haji Hassan (Ex-ministre somalilandais de la présidence) aurait financé et importé via des réseaux iraniens et yéménites : armes légères, munitions et mines antipersonnel par les ports de Maydh et d'Eil-Gerde (Somaliland). Toujours selon la LOI, suite à sa tentative avortée de coup d'Etat institutionnel contre le président Ahmed Mohamed Mahamoud (dit Silanyo), celui-ci est soupçonné de financer une milice dissidente ayant fait allégeance aux djihadistes de l'Etat islamique (Daech). Après la Syrie et l'Irak, le troisième front contre l'Etat islamique sera-t-il : l'Afrique de l'est ?


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements