Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

L’OAAE appelle à un recyclage des appareils usés


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 7 Septembre 2016 modifié le 7 Septembre 2016 - 02:53


L’OAAE appelle à un recyclage des appareils usés
Lomé, le 5 septembre 2016-L’Observatoire ouest africain de l’environnement (OOAE) a organisé lundi une rencontre d’information avec des responsables des services de dépannage et de maintenance sur les effets néfastes des déchets d’équipements électroniques.

L’objectif principal de cette rencontre est de sensibiliser les responsables des services de dépannage et de maintenance sur les dangers que présentent les déchets des équipements électriques. Les responsables de l’OOAE ont également profité pour inviter les populations, les consommateurs d’appareils électroniques à faire recycler les appareils après utilisation.

En dehors des conséquences écologiques, les déchets d’équipements présentent aussi des dangers pour la santé de l’homme. Ils contiennent des éléments chimiques capables de nuire gravement à la santé humaine. « Lorsqu’un ordinateur, un poste téléviseur ou une tablette en panne est rangé au salon ou dans une chambre à coucher, il dégage des substances très toxiques dont l’inhalation est très dangereuse à la santé humaine », a déclaré Ambroise Kpondzo, Directeur exécutif de l’OOAE.

« L’incinération des déchets électroniques libère le plomb, du baryum, du phosphore et du chrome très toxiques pour l’environnement et pour notre santé», a-t-il ajouté. Ces déchets contribuent donc à la destruction de la couche d’ozone mais peuvent également être à l’origine de divers pathologiques comme le cancer.

A travers cette sortie médiatique, l’Observatoire ouest africain de l’environnement invite les Togolais à participer à la protection de l’environnement et à désormais inscrire dans leurs habitudes, le recyclage de leurs appareils usés. « Aucun appareil électrique et électronique en panne ne doit rester au salon ou dans une chambre à coucher, ils doivent être envoyés dans les centres de collecte où on procède au tri pour voir si des appareils peuvent être récupérés et réparés avant d’envoyer le reste dans les centres de broyage pour un démontage systématique ».

Les actions de l’OOAE viennent appuyer la politique du gouvernement à lutter pour un Togo où la protection de l’environnement et les pratiques écologiques règnent. Depuis quelques années, les autorités togolaises ont renforcé leurs actions en la matière. Le gouvernement a par exemple depuis novembre 2014 interdit la production, l’importation et la distribution des sachets plastiques non biodégradables au Togo à travers un décret.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements