Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

L'ONU apaise ses tensions avec le Tchad


- 1 Mai 2014 modifié le 1 Mai 2014 - 18:23


Le Président de la République a accordé, ce matin, une audience à une délégation onusienne conduite par le Secrétaire général adjoint des Nations Unies, chargé des opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous. La crise qui prévaut actuellement en RCA a été le point d’orgue des discussions.


Le Président de la République a accordé, ce matin, une audience à une délégation onusienne conduite par le Secrétaire général adjoint des Nations Unies, chargé des opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous.
Le Président de la République a accordé, ce matin, une audience à une délégation onusienne conduite par le Secrétaire général adjoint des Nations Unies, chargé des opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous.

DGCOM/Presidence Tchad

La crise centrafricaine, ses répercussions sur le Tchad et le retrait, en toute souveraineté, du contingent tchadien de la MISCA, tels sont les différents sujets inscrits à l’ordre du jour de cette audience accordée par le Président de la République Idriss Déby au Secrétaire général adjoint des Nations Unies, chargé des opérations de maintien de la paix.
 
M. Hervé Ladsous était accompagné, du Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en RCA, le général Lamine Gueye.
 
Au cours de cette audience, le Chef de l’Etat a porté à la connaissance de l’émissaire onusien tous les efforts déployés par le Tchad, depuis une dizaine d’années, pour ramener la paix en RCA, sans oublier les sacrifices suprêmes consentis par ses soldats. 
 
Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies, chargé des opérations de maintien de la paix a reconnu et salué le rôle éminemment positif joué par le Tchad dans le règlement de la crise centrafricaine. M. Hervé Ladsous dit s’être venu au Tchad, justement, pour mieux s’informer, avant de se rendre à Bangui.
 
Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies, chargé des opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous a, en outre, dit comprendre, la décision souveraine du Tchad de retirer son contingent de la MISCA. Mais pour lui, la contribution de notre pays pour la paix définitive en RCA, reste plus que déterminante.
 
C’est au bout de trois quart d’heures de discussions jugées riches et fructueuses que la délégation onusienne a pris congé du Chef de l’Etat. Elle se rend à Bangui, la capitale centrafricaine.