Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

L'Observatoire De la E-Santé dans les pays du Sud (ODESS) lance un appel à candidatures pour identifier les initiatives à fort potentiel dans le domaine de la santé dans les pays du Sud


- 28 Février 2017 modifié le 28 Février 2017 - 07:17


L'Observatoire De la E-Santé dans les pays du Sud (ODESS) lance un appel à candidatures pour identifier les initiatives à fort potentiel dans le domaine de la santé dans les pays du Sud

L'Observatoire De la E-Santé dans les pays du Sud (ODESS) lance un appel à candidatures pour identifier les initiatives à fort potentiel dans le domaine de la santé dans les pays du Sud.

 

L'appel à candidature est ouvert aux projet pilotes ou en exploitation utilisant les technologies de l'information et de la communication pour améliorer l'accès aux soins et aux médicaments de qualité dans les pays du Sud. Les porteurs de projets sont invités à soumettre leur initiative sur le site internet www.odess.io .

 

Via ce formulaire , les candidats auront également la possibilité de concourir aux Prix de l'Observatoire De la E-Santé dans les pays du Sud qui seront décernés le 3 juillet 2017 à l'occasion de la conférence annuelle de l'ODESS.

 

En 2016, parmi les 53 initiatives recensées, 9 ont été mises à l'honneur et ont pu également bénéficier de la dotation financière de 90 000 euros. 

 

Les enjeux de la e-santé dans les pays du Sud

 

Actuellement, 95 % de la population mondiale est couverte par un réseau cellulaire qui compte plus de 7 milliards d'abonnements. Le taux de pénétration d'Internet est passé de 6 % en 2000 à 43 % en 2015, reliant 3,2 milliards de personnes entre elles. Cette révolution concerne aussi les pays du Sud, en particulier avec l'adoption massive du téléphone portable.

 

Ces nouvelles technologies offrent la possibilité de créer des outils adaptés, durables et soutenables pour améliorer la santé des populations, particulièrement dans les zones où règne une pénurie de personnel et d'infrastructures. En participant à la réduction du coût de l'accès à la santé, en permettant de fournir aux populations des informations pour la prévention et le dépistage précoce des maladies, en contribuant à lutter contre les épidémies et en visant à améliorer la couverture vaccinale et l'accès aux médicaments de qualité, les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) se révèlent être une formidable opportunité pour la santé des populations des pays du Sud.

C'est ce constat qui a prévalu à la création en 2016 de l'Observatoire de la E-Santé dans les pays du Sud.