Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

L'Union européenne débloque plus de 66 milliards FCFA pour le Tchad


- 10 Avril 2017 modifié le 10 Avril 2017 - 12:24

Le Commissaire européen en charge de la coopération internationale et du développement Neven Mimica, en visite à N'Djamena, annonce un soutien supplémentaire de 100 millions d'euros.


Le Commissaire européen en charge de la coopération internationale et du développement Neven Mimica, en visite à N'Djamena, annonce un soutien supplémentaire de 100 millions d'euros.

A l'occasion de sa visite, le Commissaire Neven Mimica a fait la déclaration suivante: "Ce nouveau paquet de 100 millions d'euros témoigne de la détermination de l'Union européenne à aider le Tchad à faire face aux nombreux défis auxquels il est confronté. Il s'agit de poursuivre les efforts de consolidation de la démocratie et de réformes dans un esprit d'ouverture et d'inclusivité. Il s'agit surtout de continuer à soutenir la provision de services de base pour les populations qui sont les premières victimes de la crise. Le Tchad est un partenaire important de l'Union européenne, il fait face à une situation difficile et nous sommes à ses côtés."

Cet appui vise à soutenir des secteurs essentiels tels que la nutrition, la sécurité alimentaire et la résilience, l'agriculture durable, la gouvernance démocratique, la promotion de l'Etat de droit.

Au cours de sa visite, le Commissaire Neven Mimica va également signer un engagement financier relatif à la gestion des aires protégées et des écosystèmes fragiles pour un montant de 33 millions d'euros issus du Fonds Européen de Développement. Un second engagement financier concerne un projet pour l'insertion socio-professionnelle des jeunes pour un montant de 10.3 millions d'euros, issus du Fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique et mis en œuvre à travers l'Agence Française de Développement (AFD).

Finalement, le Commissaire Neven Mimica visitera aujourd'hui un certain nombre de projets financés par l'Union européenne, notamment un centre de nutrition traitant de la malnutrition infantile, que la Commission européenne soutient depuis 2014. Il se rendra également au camp de Gaoui créé pour accueillir 4 900 Tchadiens ayant fui la Centrafrique pour revenir dans leur pays.
 
Fonds européen de développement

L'enveloppe pour le 11e Fonds Européen de Développement (FED) au Tchad, d'un montant initial de 442 millions d'euros, se concentre sur trois secteurs: (1) sécurité alimentaire, nutrition et développement rural (297 millions d'euros), (2) gestion durable des ressources naturelles (53 millions d'euros), (3) consolidation de l'Etat de droit (65 millions d'euros). Ce soutien européen est complété par des appuis à la société civile (12 millions d'euros) et transversaux (15 millions d'euros).

L'appui financier de 100 millions d'euros constitue une augmentation de l'allocation pour le Tchad du 11e Fonds Européen de Développement.

Fonds fiduciaire

Le fonds fiduciaire avait approuvé en 2016 cinq projets destinés à soutenir le Tchad, dans le cadre du plan d'action de La Valette. Il s'agit de lutter contre les causes profondes de la migration, les réseaux criminels et les activités liées au terrorisme, en offrant des alternatives économiques aux systèmes dépendants actuellement de la migration irrégulière et une meilleure gestion des frontières.

Le fonds fiduciaire va contribuer au renforcement des capacités des autorités et des communautés locales, notamment dans leur capacité d'assurer la sécurité des populations, à l'insertion socio-professionnelle des jeunes et des personnes vulnérables, à la récupération des terrains abandonnés en raison des mines, ainsi qu'à l'amélioration de la résilience des populations, en particulier dans la région du bassin du Lac Tchad.

En 2016, 88.3 millions d'euros ont été mis à disposition par le Fonds fiduciaire d'urgence en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique. Il s'agit de projets dans le domaine de la résilience, de la sécurité ainsi que pour la création d'opportunités économiques pour les jeunes. Un projet multi-pays qui se déroulera autour du Lac Tchad et d'un montant de 30 millions d'euros a également été approuvé.

Situation au Tchad

Le Tchad est confronté à de nombreux défis à la fois en termes humanitaire et de développement. En effet, le Tchad, pays fragile parmi les plus pauvres au monde, est confronté depuis fin 2014 à une double crise. D'une part, il s'agit d'une crise budgétaire suite à la chute prolongée des cours pétroliers, et d'autre part, c'est une crise sécuritaire, en raison des conséquences multiples des attaques répétées de Boko Haram (ou Etat islamique en Afrique de l'Ouest, EIAO), et les effets négatifs de la crise libyenne, crises qui amplifient la fragilité du pays.

Les objectifs stratégiques de l'Union européenne sont d'accompagner le Tchad dans la réalisation de son développement par la gestion durable des ressources naturelles et de contribuer à la consolidation de la paix et à la mise en œuvre des réformes pour le renforcement de la gouvernance.

Europa/CP


ACTUALITES | INTERNATIONAL | TCHAD | POLITIQUE | CULTURE | EXCLUSIF | Revue de Presse | English News | 中國