Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

L’Université de Maroua (Cameroun) lance un Appel à contribution pour le hors-série n°5 de la revue Mosaïques.


Alwihda Info | Par Michel Tagne Foko - 24 Août 2016 modifié le 24 Août 2016 - 08:57

Le style chez Calixthe Beyala – Appel à candidature.

L’Université de Maroua (Cameroun) lance un Appel à contribution pour le hors-série n°5 de la revue Mosaïques.


Calixthe Beyala est une écrivaine camerounaise éclectique, qui s’est démarquée par son franc-parler et ses prises de position tranchées sur des sujets aussi divers que délicats. Adulée des uns, critiquée des autres, elle transporte le lecteur dans son univers romanesque par les thématiques qu’elle aborde, les histoires qu’elle y glisse et les personnages qu’elle y peint. Les histoires de ses romans n’ont de cesse de captiver par la manière dont elle les mène, manière qui fait son charme artistique, son style. La singularité de l’écrire de Calixthe Beyala réside là. Le style peut se comprendre, dans son acception générale, comme la manière de s’exprimer ou d’être, une façon singulière de faire ou d’être propre à un individu. En littérature, il peut s’agir de la façon dont l’écrivain choisit d’utiliser les mots, les temps verbaux, les modalités d’énonciation, les figures de style, les structures phrastiques, les niveaux de langue, etc., bref, toutes les manipulations langagières qu’il convoque pour s’exprimer, pour communiquer. Cette approche du style rejoint la singularité discursive qui s’esquisse en code par sa systématicité. Et, il est impossible d’entrer dans l’univers de l’écrivain en faisant fi de ce code. Ainsi, au-delà de la valorisation du système expressif selon la manière proprement personnelle de l’écrivain, le style oriente aussi qualitativement la réception littéraire. Les lois de fonctionnement du discours qui singularisent Calixthe Beyala dans la pratique littéraire francophone et les régularités langagières qui marquent ses écrits sont les deux champs d’investigation autour desquels tourne cet appel à contribution. Dans le cadre de ce numéro spécial de la revue Mosaïques, nous voulons nous appesantir sur son style d’écriture. Plusieurs axes peuvent être abordés :
- les procédés littéraires ;
- la dimension poétique ;
- l’organisation phrastique ;
- les aspects stylistiques, rhétoriques, narratologiques, énonciatifs, etc...

Modalités de soumission des propositions :

Les propositions de contribution, en français, sont à formuler selon les axes proposés ou selon tout autre axe jugé pertinent en rapport avec la problématique du style. D’une longueur de 300 à 400 mots maximum, chaque proposition doit contenir un résumé, cinq mots-clés, ainsi que des éléments bibliographiques : nom et prénom, grade universitaire, institution de rattachement.

Toutes les propositions d’articles sont à envoyer absolument aux trois adresses suivantes :
mosaiquesrevue@yahoo.com
king_p_l@yahoo.fr
Pascal Eblin Fobah, Université Alassane Ouattara de Bouaké (Côte d’Ivoire) : eblin_fobah@yahoo.fr

Calendrier :
Date limite de soumission des propositions : 15 novembre 2016.
Réponse du Comité scientifique : 25 novembre 2016.
Envoi des articles : 15 janvier 2017.
Retour des articles aux contributeurs après évaluation : 20 février 2017.
Envoi définitif des articles : 15 mars 2017.
Date estimée de la parution du numéro : juin 2017
Responsable : Revue Mosaïques, ENS-Université de Maroua



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements