Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

L'après Ghaddafi n'a fait que empirer la situation.


Alwihda Info | Par - 20 Juin 2013 modifié le 20 Juin 2013 - 16:38


Des milliers de détenus croupissent entre les quatre murs. La situation économique s'est vu divisée, les milices sont nombreuses et contrôlent eux même certains territoires du pays. Cette guerre a provoqué le terrorisme dans la sous-région du Sahel. Tripoli qui entretenait jadis de très bonnes relations avec ses voisins tels que le Tchad, le Niger, le Soudan et bien d'autres pays encore, est aujourd'hui diplomatiquement en retrait. Il n'est pas écarté que le nouveau régime libyen pourrait collaborer avec l'opposition politico-militaire tchadienne et créer une nouvelle source de conflit au Tchad. Paris est directement responsable de tous les dégâts et conflits dernièrement causés en Afrique. En ayant voulu éliminer un seul homme, un dictateur bien entendu, la France a déstabilisé plusieurs pays africains. Il était du moins normal que l'armée française intervienne au Mali. Le Tchad a perdu des soldats tout comme la France certes mais le mérite lui en revient aussi. Hélas Paris veut encore aller plus loin, financer et armer la rébellion syrienne qui est divisée et départagée contenant des hommes cannibales qui sans pitié égorgent, tuent sans répit, font des massacres inhumains, en s'attaquant avec haine à des civils, femmes et enfants. C'est de l'ironie politique. Comment l'Europe qui protège tant les valeures humaines et les droits de l'homme peut-il aujourd'hui se tourner vers une telle Prise de Position?

Sadam Ahmat
Rédaction d'Alwihda Info. En savoir plus sur cet auteur