Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
LIVRE

L’armée tchadienne, bouclier d’Afrique ?


Alwihda Info | Par - 23 Avril 2014 modifié le 23 Avril 2014 - 21:52


Des manœuvres de soldats tchadiens dans le Nord-Mali. Crédits photos : Abdelnasser Gorboa
Des manœuvres de soldats tchadiens dans le Nord-Mali. Crédits photos : Abdelnasser Gorboa
« L’armée tchadienne, bouclier d’Afrique », cette petite expression qui semble confirmer les réalités des terrains, le courage du soldat tchadien, l’ambition d’un homme de garantir la stabilité en Afrique et la solidarité d’un peuple vis-à-vis de ses frères du continent n’est rien que le titre d’un livre écrit par le camerounais Rodrigue Tchokodieu.

Paru chez Afrique évolution, l’essai de 200 pages de Rodrigue est un témoignage que cette armée tchadienne, discréditée par l’occident, juste parce qu’elle est efficace et brave face aux ennemis de la paix en Afrique fera à jamais l’histoire militaire du continent. En passant par le Mali, au Sahel et récemment en RCA, cette armée qui s’est sacrifiée, non seulement pour exécuter la volonté de son pays d’aider les frères en situation d’extrême urgence mais aussi pour montrer au monde que l’Afrique est capable de se défendre contre ses ennemis et assurer l’intégrité du continent noir.

Cette œuvre de Camerounais Rodrigue, intellectuels de son état, à la limite journaliste panafricaniste est la réponse des intellectuels africains, à ceux qui se disent puissances mais en réalité ne peuvent pas s’en passer du continent pour défendre leurs intérêts macabres. L’écrivain a démontré scientifiquement que le Tchad et les pays africains en général sont conscients du travail abattu par l’armée tchadienne en Afrique. Si certains pays du continent, d’une manière ou d’une autre, hésite encore à reconnaitre la puissance de feu du Tchad comme un privilège africain, les pays occidentaux, en particulier la France s’en méfie, à cause de sa position stratégique en Afrique Centrale.

Rodrigue Tchokodieu a écrit « un détachement de l’Armée Nationale du Tchad, avec pour nom de baptême FATIM : Force Armées du Tchad en Intervention au Mali, a victorieusement combattu les terroristes, Djihadiste qui occupaient le nord du Mali. Les FATIM ont magistralement planifié et exécuté au millimètre près leur schéma de « la guerre tchadienne » dans l’Adrar des Iforas, détruisant entièrement l’essentiel des unités combattantes rebelles ainsi que leur capacité à amener une offensive d’envergure. Durant cette guerre de libération du nord Mali, les FATIM ont réussit à éliminer, dans leur propre fief de l’Adrar des Iforas, les plus redoutables chefs terroristes qui faisaient trembler le monde libre ». Le livre sera officiellement lancé au CEFOD à Ndjamena, le vendredi 25 avril 2014. Bonne lecture et à travers cette œuvre de Rodrigue Tchokodieu, pénétrer l’esprit militaire tchadien et africains.

Mahamat Ramadane
Journaliste-reporter Alwihda Info. Tél : +(235) 63 38 40 18 En savoir plus sur cet auteur