Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INSOLITE

L’initiative "Une ceinture et une route" a apporté une nouvelle vitalité aux économies de l’OCS


Alwihda Info | Par peoplesdaily - 22 Juin 2016 modifié le 23 Juin 2016 - 01:10


Source: Quotidien du Peuple

Cette année marque le 15e anniversaire de l'établissement de l'Organisation de Coopération de Shanghai (OCS). À l'heure actuelle, la proposition de la Chine de mettre sur pied une coopération économique sur la Route de la Soie a été très bien accueillie par les Etats membres de l'OCS, offrant de nouvelles opportunités de coopération économique entre les États de l’OCS et la Chine.

Publié en juillet de l'année dernière, la « Déclaration d’Ufa des États membres de l’Organisation de coopération de Shanghai" indique clairement que les Etats membres de l'OCS soutiennent l'initiative de la République populaire de Chine sur la construction de la zone économique de la Route de la soie, et en ce sens, les consultations mutuelles et les échanges d'informations entre les autorités compétentes des pays membres de l'OCS sont importants.

Il y a beaucoup de conditions favorables à l’établissement d’une connexion entre cette plateforme qu’est l’OCS et l’initiative "Une ceinture et une route" : premièrement, sur le plan géographique, l'Organisation de coopération de Shanghai et l’initiative "Une ceinture et une route" présentent une forte correspondance. Les États membres de l'OCS, la Russie, l'Inde, le Pakistan et les Etats observateurs sont non seulement des voisins de la Chine, mais aussi des pays riverains de l’initiative "Une ceinture et une route". L’Union économique eurasienne a signé un accord de connexion avec l’OCS, et les différentes parties concernées restent en consultation étroite sur les questions spécifiques.

Deuxièmement, bon nombre des Etats membres de l'OCS sont aussi des membres fondateurs de la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures, et s’agissant des concepts de bénéfice mutuel et de coopération gagnant-gagnant, il peut y avoir une pleine coopération entre les pays participants. La mise en place de la Banque de développement et du Fonds de développement à laquelle procède activement l’Organisation de Coopération de Shanghai donnera également une puissante impulsion à la coopération entre les divers États pour la construction de l’initiative "Une ceinture et une route".

En outre, divers mécanismes comme rencontres du ministre de l'Economie et du Commerce, du ministre des Transports, du ministre des Finances entre les États membres ont été prévus dans le cadre de l'OCS, et grâce à ces mécanismes de coopération, il devient possible d'élaborer des règles de coopération économique multilatérale.

Enfin, l'OCS peut aussi jouer un rôle efficace dans le développement d’une planification à long terme, la coopération économique régionale, l’unification des normes techniques, la réduction des barrières non douanières et d'autres aspects.

La coopération en matière de sécurité et la coopération économique sont les "deux roues" de l'OCS. Dans le domaine de la sécurité, la lutte contre les "trois forces négatives" demeure toujours un besoin urgent de l’ensemble des pays. Sur le plan économique, l'écart de développement économique entre les différents pays est plutôt large, et ils font généralement face à une pression à la baisse sur leur économie. La construction de l’initiative "Une ceinture et une route" permettra efficacement de promouvoir la construction d’une coopération économique régionale multilatérale, favoriser le développement économique des pays de l'OCS, et apportera une nouvelle vitalité aux économies de l’OCS.



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Juin 2016 - 09:01 De la mode à la sauvagerie !!!

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements