Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

L’irrationalisme du Hamas et de l’OLP


Alwihda Info | Par Farid Mnebhi - 23 Juin 2012 modifié le 23 Juin 2012 - 21:48


Dans un communiqué publié le 23 juin 2012 à Gaza, la branche armée du Hamas, les Brigades terroristes Ezzedine al-Qassam, a menacé de rompre la trêve annoncée le 20 juin 2012 avec Israël.
Suite à cette annonce, les deux questions essentielles qui se posent donc sont :
1/ depuis quand le politique est-il subordonné au militaire ?
C’est tout le contraire. A mon avis, une telle situation est le reflet parfait de la dictature qu’imposent les terroristes du Hamas à la population palestinienne via sa soit disant composante armée.
Ce qui nous amène à la seconde question.
2/ Quelle crédibilité doit-on accorder au Fatah et à l’OLP quant à leur représentativité du peuple palestinienne puisque incapables d’assurer l’ordre dans la maison ?
Ma réponse est : aucune.
Par ailleurs, si les frappes israéliennes ont fait des nouvelles victimes palestiniennes civiles, il ne faut pas oublier qu’elles sont les victimes collatérales d’une réponse légitime d’Israël pour assurer la sécurité de ses populations en traitant les nids de vipères que sont les sites de tir du Hamas placés sur les toits d’habitations et même d’écoles ou de centres de santé.
Ces militants terroristes du Hamas ne sont pas des musulmans mais des mécréants et des apostats car ils trahissent l’un des sacro-saints fondements du Coran à savoir ne pas exposer les enfants ou les personnes innocentes à la mort ou à des sévices physiques, musulmanes ou pas.
Aussi, si crime y a t-il, il faudrait chercher les coupables du côté des terroristes palestiniens qui tuent vilement des civils israéliens, juifs, chrétiens, arabes et musulmans, par leurs tirs de roquettes et de missiles mais aussi des civils palestiniens en les exposant lâchement aux réponses de l’aviation militaire et de l’armée israéliennes.
Enfin, il est à noter, que dès qu’une fenêtre de dialogue israélo-palestinien est entre-ouverte, tous les caciques de l’OLP, aidés par le Hamas, déploient toute leur énergie pour la détruire.
La raison en est toute simple, de gros intérêts financiers sont en jeux pour les dirigeants palestiniens de l’OLP et du Hamas.
La vache à lait, que sont les dons et aides internationales, risquerait de tarir dans l’hypothèse d’un accord qui serait synonyme de la fin d’un enrichissement ignoble sur le dos des palestiniens qui souffrent le martyre à cause d’eux et qui perdure depuis des décennies.
L’Autorité Palestinienne et le Hamas se comportent comme des bébés immatures qui ont peur d’être sevrés afin de venir adultes et responsables.
N’existent-ils pas au sein de la population et des politiques palestiniens des gens épris de paix et de tolérance prêts à dialoguer honnêtement et sincèrement avec les responsables israéliens pour mettre fin à ce conflit qui empoisonne la vie de millions de gens, qui engendre la haine de l’autre et met en péril la sécurité de toute la région ?
Aux palestiniens de répondre à cette question s’ils souhaitent vraiment vivre en toute quiétude et sécurité mais aussi et surtout voir leurs enfants grandir dans le bonheur d’avoir un avenir meilleur.
Vous êtes les seuls à détenir les clés de votre destin. A vous de choisir la voix de la raison ou celle de la déraison. Mais surtout n’accusez personne de vos maux.
Vous êtes les seuls responsables de la situation désastreuse dans laquelle se débat aujourd’hui le peuple palestinien. L’excuse de peuple martyrisé, victime ou sacrifié s’est périmée avec la chute du mur de Berlin, la mort du nationalisme socialisme arabe à la Nasser, Aflak, Bitar ou Boumediene, ainsi qu’avec le rejet du terrorisme et du radicalisme islamiste proches du fascisme ou du nazisme révolus, honnis et détestables.
La paix ne peut se faire que par le dialogue, l’acceptation et le respect de l’autre et non par les armes.
D’où cet irrationalisme du Hamas et de l’OLP dans la manière de la recherche de la paix.