Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

L'irresponsabilité de la presse centrafricaine


- 16 Mars 2014 modifié le 16 Mars 2014 - 22:46


Par GMC

En Centrafrique, la radio Ndeke Luka ne cesse d'inciter et d'attiser à la haine envers les musulmans.
 
Encore avant hier (vendredi) sur l'émission : LE CLUB DE LA PRESSE qui passe tout les vendredi à 16H 10 heure de Bangui, les journalistes ont invité comme à l'habitude un directeur de publication d'un journal de la presse écrite qui n'est autre qu'un des propagandistes de la haine ethnique et religieuse sur ondes pour déverser sa haine envers les derniers musulmans retranchés au KM5 qui est leur plat favori. 
 
Ce directeur de publication comme beaucoup d'autres invités de cette radio ainsi que ses journalistes ne cessent d'appeler au génocide des musulmans qui ont encore survécus !
 
Voilà comment un directeur de publication decrit la situation sécuritaire au KM 5 : " un quartier où 75% de ses habitants sont des mercenaires TCHADIENS et SOUDANAIS de la séléka qui ont pris en otage 15% de Musulmans centrafricains et ont fait fuir 10% des non-Musulman car le KM5 est le laboratoire qui finance les ZARAGUINAS et les BRACONNIERS et les divers rebellions en RCA ." Fin de citation.
 
D'où ce illuminé a t-il pu recueillir ces chiffres et statistiques ? Y-t-il un ministre de la communication pour démentir ces propos afin de ne pas mettre un peu plus en danger cette population civile innocente barricadée et traumatisée après 4 mois de siège sans eau et nourriture ? LA RCA EXISTE T-ELLE ENCORE COMME UN ÉTAT ?
 
Ces propos ont été recueillis par M.S un auditeur sur place qui a suivi l'émission et son témoignage a été corroboré par J.P.K.
 
L'église catholique qui finance cette radio à travers la fondation hirondelle peut elle stopper cette RADIO DE MILLE -COLLINES comparable à sa tristement célèbre jumelle, celle du Rwanda ?
 
NDEKE LUKA ou NDEKEKE a contribué grandement au génocide en cours et ses propos ainsi que ceux de ses journalistes sont enregistrés comme preuves qui seront déposés devant le CPI le moment opportun. Vous êtes avertis !



1.Posté par DASS le 17/03/2014 14:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
écoutez, je suis musulman convaincu mais, je n'ai pas apprécié la manière dont les séléka ont agi lorsqu'ils avaient pris le pouvoir à Bangui. Retenez simplement qu'on ne gifle jamais un homme devant sa femme car , tot ou tard d'une manière ou d'une autre, mort ou vif, et meme si cet homme est une mouche, il trouvera des voies et moyens pour se venger. Les musulmans sont des créatures de DIEU. Et les chrétiens ne sont-ils pas aussi les créatures de DIEU?

2.Posté par Ousman Badamassy le 17/03/2014 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
Tous ces morts inutiles des pauvres innocents musulmans ne suffisent elles pas comme monnaie à la farouche vengeance des exactions de séléka? Argument irresponsable de Dass qui se dit musulman convaincu mais il ne l'est pas et je suis sûr qu'il n'est même pas chrétien sinon un autre génocidaire antibalaka. Quand à la radio N'Dékéluka c'est bien dommage que ses prises de position deviennent de plus en plus inquiétantes vu son acharnement contre la communauté musulmane. Certainement elle a été gracieusement rémunérée à cet effet. Rien qu'à l'écouter à l'édition de 13 H ce jour concernant les maintes tentatives d'attaques des antibalaka sur le dernier carré des musulmans en sursis au KM5, on comprend à suffisance son rôle de propagandiste à la Geobels hitlérien et sa étroite similitude avec la Radio mille collines.

3.Posté par Zagoura le 18/03/2014 02:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette radio n'a fait qu'attiser la haine dans le pays. Il n’ya pas de professionnel du métier tous ont appris de manière occasionnelle ce métier de journalisme même ceux qui ont eu la chance d’aller faire quelques certifications au Cameroun sont plus pires que les autres. Alors que peut-on attendre des gens comme ça ? Le pays traverse une période le plus pire de son histoire, la communauté internationale se bât bec et angle pour ramener la paix dans le pays au lieu d’appuyer ce processus par des émissions d’apaisement, inviter des gens ouverts d’esprit et de cœur pour amener les centrafricains à la raison, non !!! On pense qu’on est assez intelligent, on organise des émissions, invité des gens dépourvus des réalités du monde et de bon sens, se croyant plus malins juste pour ajouter de l’huile sur le feu mais à quel prix ? C’est le pays et le peuple qui en souffriront chers amis!!!!
Ayez les yeux ouverts et sachez qu’aucun pays au monde ne peut se construire ou vivre avec une seule communauté, ce n’est qu’une peine perdue d’avance. La paix va revenir dans ce pays que vous voulez ou non ! C’est comme une nuit quelque soit sa durée, le jour apparaitra c’est la nature qui en veut ainsi. Une fois ce jour arrivé, la réconciliation s’imposera à tout le monde et chacun de nous l’acceptera volontiers comme de l’eau potable prise précipitamment par quelqu’un qui meurt de soif. Le vivre ensemble va rentrer dans notre vocabulaire et les ‘’attiseurs’’ de la haine n’auront que leurs yeux pour pleurer. La Centrafrique va rester la Centrafrique avec son peuple composé des chrétiens, des musulmans et toute autre personne ayant choisi comme terre de vie, la République Centrafricaine.
Que Dieu enlève cette haine de nos cœurs !!!

4.Posté par DASS le 18/03/2014 16:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'éducation que j'ai reçu de mes parents, l'éducation que j'ai reçu à l'école et les postes de responsabilité que j'ai occupé ne me permettent plus un certain nombre de choses. Moi, je ne suis pas un centrafricain mais, je suis touché par ce qui se passe dans ce pays voisin. Je loge dans ma concession de Meiganga, 36 centrafricains (hommes, femmes et enfants, tous musulmans). Ils ont accès à l'eau, la lumière et un sac de riz chaque semaine. Je ne les connais pas et je n'attends pas à etre remercié non plus. Si j'ai bien fait, DIEU a vu et si j'ai mal fait, DIEU a aussi vu. Je pose donc la question à Monsieur Ousman Badamassy qui eu le toupet, l'audace et le caquet de me traiter d'anti-balaka, génocidaire et d'irresponsable. Est-ce qu'un anti-balaka, génocidaire et irresponsable peut poser pareils actes? Avant que de parler aviez-vous vu dans quelles conditions les réfugiés centrafricains nous arrivent ici au Cameroun? Pesez vos maux cher Monsieur.Si vous, centrafricains ne pouviez pas vous asseoir autour d'une table et vous parler en toute franchise afin de règler vos différends, vous allez continuer à toujours rester à la traine pendant que les autres pays avancent. Conduisant ainsi vos enfants à la mendicité et à la débauche. C'est cela que vous voulez pour vos enfants?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements