Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

L’opposant centrafricain Bida Koyagbele et le Mouvement Kite combattent la partition


- 17 Mai 2014 modifié le 17 Mai 2014 - 19:27


COMMUNIQUE DE PRESSE N°0010 Kwazulu natal le 16/05/2014

L’opposant centrafricain Bida Koyagbele et le Mouvement Kite combattent la partition
Nous paysans de Centrafrique sous la bannière du mouvement KITE constatons et condamnons :
 
* Le chaos qui règne en RCA
 
* L’incapacité des responsables de la transition à affirmer l’autorité de l’Etat, rétablir l’ordre la paix ne serait-ce qu’à Bangui dans la capitale, et préserver l’unité nationale.
 
* La partition consommée de plus de 50% du territoire centrafricain, par la Séléka, pillant, violant, tuant au quotidien, ce depuis Décembre 2012, contribuant ainsi à conforte la logique de balkanisation de l’Afrique.
 
* Le fait que rien ne soit entrepris par les forces internationales pour désarmer les Séléka en application de la résolution 2127 du conseil de sécurité des nations unies.
 
* La duplicité de la communauté internationale entêtée par la France qui s’évertue à amplifier le conflit religieux, confortant ainsi la Séléka dans ses visées sécessionnistes. Dans cette même logique elle a tout entrepris pour relocaliser toute la communauté musulmane dans le nord, confortant la Séléka dans sa posture.
 
* l’assassinat des journalistes qui s’avèrent être une des principales cibles de la Séléka
 
* les exactions perpétrées à l’encontre les populations civiles chrétiennes et musulmanes
 
Face à cet amer constat ainsi résumé, soucieux de :
 
* Le la préservation de l’unité et de la souveraineté nationale
 
* de la dignité et de la liberté de notre peuple
 
Nous paysans de Centrafrique dénonçons :
 
* le silence complice des autorités de la transition et leur collusion avec la Séléka
 
* le fait que tout soit entrepris par une certaine communauté internationale, pour ne pas réhabiliter les forces armées centrafricaines et les associer au processus de pacification et de sécurisation, nonobstant, leur maitrise du terrain et leur détermination à mener à bien cette mission. Ce qui montre à suffisance le manque de volonté réelle de pacifier et d’uranifère pays, ce qui est de nature à renforcer la Séléka dans son projet de partition dans la partie la plus riche du pays regorgeant d’un potentiel, aurifère, diamantifère, uranifère et pétrolifère, des plus important qui soit.
 
* le pillage et l’exploitation sauvage de notre faune et de notre flore ainsi que de nos richesses minière par cette entreprise terroriste associée aux forces Sangaris.
 
* l’association de la Séléka avec des ramifications alquaidistes, dont l’implantation dans les zones envahies par la Séléka est manifeste, telle celle de Boko Haram, à Birao et Boromata.
 
* la protection par la France, de Djotodia et autres auteurs de crimes de la Séléka, au mépris des crimes commis
 
* L’encadrement et le soutien logistique apporté à la Séléka, dans le cadre de sa restructuration et de son implantation dans les zones occupées, au lieu de les désarmer et les déloger, comme prévu dans les termes de la résolution du conseil de sécurité.
 
Nous paysans de Centrafrique Saluons, la condamnation de Djotodia par les autorités américaines affirmons que :
 
* le conflit en RCA n’est qu’une guerre du pétrole visant à contrôler, l’exploitation à terme un des plus gros potentiels pétrolifère en Afrique.
* La patrie est en danger
 
En conséquence nous demandons au bureau politique du mouvement KITE, de se réunir sous 48 H et de se pencher, sur les solutions urgentes à apporter, ce afin:
 
* d’alléger les souffrances du peuple et des paysans en particulier
* de rétablir l’ordre, la sécurité et la paix sur toute l’étendue du territoire
* de préserver l’unité la paix et la démocratie
* de nous engager significativement dans un processus de développement.
 
Pour que nos enfants puissent retrouver le chemin d l’école et nous celui de nos champs.
 
Que dieu bénisse l’Afrique !
 
Le Secrétaire général
BIDA KOYAGBELE
www.kiterevolution.org / kiterevolution@gmail.com


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements