Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

L’opposition guinéenne est de très mauvaise foi !


Alwihda Info | Par AGUISAV - 30 Juillet 2015 modifié le 30 Juillet 2015 - 16:50


Nous, de l’ONG Aguisav – la Voix des Sans Voix, venons de constater avec amertume que le dialogue inter guinéen initié par le Président de la République Professeur Alpha CONDE vient d’être terminé sans l’opposition guinéenne qui s’est retirée du débat en refusant de signer le document final devant le représentant de l’Onu Monsieur Mohammed Ibn CHAMBAS et les autres représentants de la Communauté Internationale et les représentants de la société civile.

En fin de compte le document final est signé par le représentant de la Majorité présidentielle, les représentants de la Société Civile et les représentants de la Communauté Internationale : Onu, Oif, Cedeao, Ue, et les ambassadeurs des Usa et de la France. Tous ont signé le document final excepté le représentant de l’opposition. 

Ce qui prouve à suffisance que l’opposition guinéenne est de très mauvaise foi. Nous avons lu le document en question. Tout observateur averti conviendrait avec nous que le gouvernement est entrain de fournir beaucoup d’efforts pour garantir la transparence et la crédibilité des échéances électorales prochaines. Cela avec l’appui de la Communauté internationale.

Il ne faut pas se leurrer, l’intention de ces néo politiciens dangereux ou plutôt de ces candidats malheureux des présidentielles de 2010, c’est de faire partir par la rue le premier président démocratiquement élu depuis l’indépendance de notre pays en 1958, Professeur Alpha CONDE Président de la République Chef de l’Etat. Or tout observateur averti de la scène politique guinéenne sait d’avance que cela ne se fera qu’après un gigantesque bain de sang aux conséquences incalculables et imprévisibles.

Les Cellou Dalein DIALLO et consorts le savent, et ils en sont conscients qu’ils ne peuvent jamais remporter la victoire par les urnes devant l’actuel président de la république. Ils sont tous des anciens premiers ministres connus des Guinéens. 

C’est pour quoi l’ONG Aguisav – la Voix des Sans Voix attire humblement l’attention de la Communauté nationale et Internationale sur ce que Cellou Dalein DIALLO est entrain de préparer en Guinée. En cas de « Guerre de Civile », Cellou Dalein le chef de fil de l’opposition est responsable. Le problème, ce ne sont pas les points de revendications soulevés au Dialogue. C’est un vrai complot qui est entrain d’être tramé contre la jeune démocratie guinéenne. Le syndrome rwandais se prépare activement en Guinée, et Cellou Dalein DIALLO est le Georges RUTAGANDA chef des Interhamwe guinéens et doit être traité comme tel. N’oublions pas que les marabouts charlatans du Foutah ont prédit à Cellou Dalein DIALLO « Tu ne seras président de la république en guinée qu’après un gigantesque bain de sang ».  

Ils (les opposants) parlent de trois 3 points de revendications : les problèmes des délégations spéciales, la recomposition de la Céni, l’actuel fichier électoral.

Les délégations spéciales : Contrairement à ce que Cellou Dalein fait croire à l’opinion publique, les délégations spéciales n’influencent nullement pas les processus électoraux. Néanmoins le Gouvernement a accepté de les dissoudre pour y faire représenter l’opposition. L’Ong Aguisav prend acte. Concernant le nombre il y a 28 délégations spéciales sur les 342 collectivités, soit 8%. Or Cellou Dalein ment délibérément en disant dans son interview dans ’’Fraternité Matin’’ à Abidjan que “la plupart des élus des conseils communaux ont été remplacés par des délégations spéciales composées exclusivement des membres du camp présidentiel.” 

La recomposition de la Céni : L’on ne peut pas continuer à recomposer la Céni, c’est une institution républicaine. A moins de lui faire un coup d’Etat, comme dit l’autre. Car les membres de la CENI, au terme de la loi qui est claire, sont élus pour sept ans. En cas d’incompréhension, l’on se réfère à la Loi. L’opposition doit cesser nous distraire.

Le fichier électoral : Il est provisoire pour le moment, les techniciens parlent de plus de 200.000 cas de doublons à corriger. L’affichage est prévu ce 1er Aout 2015. L’opposition est appelée à s’impliquer pour détecter les anomalies et les corriger. La Céni se dit prête à auditer le fichier par des experts compétents avec les représentants de l’opposition, de la Mouvance et de la Communauté Internationale.

Mieux, El Hadj Mamadou Cellou Dalein DIALLO devant les congressistes de son grand parti Ufdg ce qui suit : ’’ Il est important d’indiquer que partout où la vigilance de l’opposition a pu s’exercer sur les bureaux de vote, les suffrages lui ont été favorables ; en revanche, elle a perdu partout où cette vigilance a été faible ou absente.
Le cas le plus illustratif de cette situation est constitué par les résultats des 5 communes de la capitale, Conakry. Grâce à l’extrême vigilance, de nuit comme de jour, de nos militants et de l’assistance de la mission d’observation de l’Union européenne qui ont mis en échec les manœuvres frauduleuses du gouvernement, toutes les 5 communes ont été gagnées par l’opposition et l’Ufdg a obtenu le plus grand nombre de suffrages’’.

Et sur la Rfi, pour démentir ceux qui lui traitent de communautariste, il déclare que : “Je suis implanté dans l’ensemble des sous-préfectures du pays et les responsables du parti dans ces localités-là sont des gens issus de toutes les communautés nationales. Et croyez-moi, si j’ai fait 44 % au premier tour de l’élection présidentielle ce n’était pas que des ressortissants de ma communauté”.

Pour nous de l’Ong Aguisav – La Voix des Sans Voix, si El Hadj Mamadou Cellou Dalein DIALLO président de l’Ufdg et candidat à l’élection présidentielle du 11 Octobre 2015 est sûr de ses propres propos ci-dessus, il n’a plus rien à craindre. Il doit rénoncer à toute manifestation violente dans la rue pour se conformer à l’accord du 03 Juillet 2015 et décrisper l’atmosphère politique en Guinée. Bien sûr il faut aussi qu’il soit de bonne foi.

Aussi Koto Cellou devant ses compagnons congressistes s’en prend à ceux qui le traitent de ’’Prédateur’’ en ces termes : “J'ai été présenté aussi, par les mêmes, comme un Prédateur qui aurait fait main basse sur les deniers publics. On m'a toujours accusé sans preuve, parce qu'il n'y en a pas, il n'y en aura pas contre un homme propre et honnête. Je leur lance le défi depuis des années de prouver le contraire. Ils en sont incapables. Leur but, ce n'est pas d'établir ma culpabilité ou d'édifier notre opinion publique à propos de ma gestion passée, mais de nuire à un adversaire jugé redoutable, leur espoir, c'est de discréditer notre parti et notre action, mais, je vous le jure, ils ne feront jamais de nous ce que nous ne sommes pas, nous ne perdrons jamais notre honneur et notre âme face à des gens qui ne pourront jamais dormir du sommeil du juste à cause de tous les torts qu'ils ont causé à la Guinée et aux Guinéens”.

De ses propos, nous nous sentons concerné, car nous traitons Koto Cellou de “Prédateur invétéré”. Il nous demande des preuves. Tout coupable demande des preuves. Nous ne sommes juriste, ni juge. Mais nous avons des indices que nous pouvons exhiber au Peuple de Guinée concernant Koto Cellou. D’abord nous lui disons ceci ;

Vos propos ci-dessus ne  convainquent que vos incontionnels qui, même si vous leur dites que  ce n’est pas Dieu qui a créé la terre et le ciel et ce qui est entre les deux, que c’est vous, Cellou Dalein, qui les a créés, vous croiront. C’est nous les autres Guinéens qui ne vous croirons pas. Pour la simple raison que Koto Cellou, vous avez servi un système de gouvernement pendant plus de 14 ans qui a mis notre Pays à terre. Vous avez été haut fonctionnaire d’Etat, ministre plusieurs fois, même PM avant d’être débarqué du navire CONTE. 

Quelles autres preuves voulez-vous encore ? La démission de votre frère Jean Claude DIALLO en 1986 du gouvernement du Général Lansana CONTE ne vous dit rien ? Il pouvait voler sans preuve et s’enrichir sur le dos du contribuable guinéen comme vous. Mais il avait peur du Jugement de l’Histoire pour ne pas être associé à une gestion calamiteuse de sa Patrie devant les générations futures. Si vous pouvez comprendre.

La Guinée scandale géologique, agricole, indépendante il y a plus de 50 ans : sans eau, sans électricité, sans route, sans manger, sans soins sanitaires adéquats, que d’usines bazardées, que de détournements, etc.  Bref un pays où tout est priorité. Koto Cellou, l’on ne doit pas être fier d’être ministre dans ce pays pendant plus de 14 ans, si l’on est un homme normal.

Ceci dit nous remercions les Représentants de la Communauté Internationale qui ont mis tout en œuvre pour la réussite de ce Dialogue inter guinéen, même si l’opposition guinéenne a fini par montrer sa très mauvaise foi. L’accord politique du 03 Juillet 2015 est déjà un bréviaire. C’est un acquis. L’Ong Aguisav – La Voix des Sans Voix ne peut que soutenir cet accord, remercier et féliciter Monsieur Mohammed Ibn CHAMBAS l’envoyé spécial des Nations Unies en Guinée. 

Que Dieu Le Tout Puissant Allah bénisse la Guinée. Amen.

Egalité – Patriotisme – Fraternité 

Faranah, le 29 Juillet 2015

P/L’Ong Aguisav – la Voix des Sans Voix
Le  Président
Docteur Fran Morri T. SAMMOURAH
Contact: (+224) 664 339 780

Association Guinéenne des Sans Voix -  AGUISAV existe pour faire entendre la voix des Sans Voix.
Les Sans Voix, c’est la majorité silencieuse, une couche sociale incontournable


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements