Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

LIVRES : Dieudonné et Criss Niangouna mettent sur le marché leurs dernières publications


Alwihda Info | Par Franck Cana - 29 Août 2016 modifié le 29 Août 2016 - 23:42


LIVRES : Dieudonné et Criss Niangouna mettent sur le marché leurs dernières publications

Les frères Niangouna viennent de publier deux ouvrages qui enrichissent davantage l’espace francophone du livre. Dans « Immatériel » de Dieudonné Niangouna, c’est la matière qui est l’objet de l’attention de l’auteur. « Immatériel », c’est ce qui se compose pour se défaire aussitôt, ce qui reste d’une émotion après la disparition de l’objet. La pièce fait se croiser deux tableaux : Paysage sous surveillance, de Heiner Müller, et Ville de chiens, de Fiston Nazer Mwanza Mujila.

Deux fresques accrochées en fond de scène à travers lesquelles une troupe d’acteurs cherche à décortiquer les détails ressemblants…Quant à « Costume ou demi-dakar ? Vous avez le choix », de Criss Niangouna, son centre de gravité est un personnage qui, prétextant une apologie de la SAPE (Société des ambianceurs et des personnes élégantes), provoque un dialogue avec son fils imaginaire, afin de lui léguer ses interrogations, son amour, ses coups de gueule sur ce pays où il est né, en Afrique, et son amour invétéré pour la France.

C’est le parcours d’un type abandonné en lui-même qui réside dans un « quelque part » – la faute au caillou dans sa tête – et qui survit en se défaisant peu à peu du costume et de ses oripeaux face à cette longue prolongation de lui qui n’existe pas… Ces deux publications viennent ainsi s’ajouter à une bibliographie respectable de Dieudonné et Criss qui sont issus d’une auguste fratrie d’artistes. Evidemment, l’histoire retiendra que c’est dans les années 1990 que ces deux frères, surdoués de la scène, ont crée la compagnie Les bruits de la rue, à Brazzaville.

En 2003, Dieudonné Niangouna crée le Festival international de Théâtre de Brazzaville du nom de Mantsina sur scène. Il fait partie des quatre premiers dramaturges africains présentés en lecture à la Comédie-Française. Grand prix des Arts et des Lettres du Congo-Brazzaville, il est fait en 2015, chevalier des Arts et des Lettres de la République Française. Et récemment, Madame Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, l’a élevé au grade d’officier de l’ordre des Arts et des Lettres de la République Française.

Franck Cana

« Immatériel », théâtre, de Dieudonné Niangouna, éditions Cana, 67 pages, 12 euros.

« Costume ou demi-dakar ? Vous avez le choix », théâtre, de Criss Niangouna, éditions Cana, 30 pages, 10 euros.

Source : Magazine Mito revista cultural n° 36 du mois d’août 2016.



ACTUALITES | INTERNATIONAL | TCHAD | POLITIQUE | CULTURE | EXCLUSIF | Revue de Presse | English News | 中國