Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

La BAD et la SFI organisent des ateliers de travail pour améliorer la reddition des comptes pour les projets en Afrique de l’Ouest


Alwihda Info | Par afdb - 17 Juillet 2017 modifié le 17 Juillet 2017 - 22:05

Le thème de ces ateliers qui concernent l’Afrique de l’Ouest en est : « Renforcer les mécanismes de reddition de comptes dans le contexte des projets de développement en Afrique de l’Ouest : Gestion environnementale et sociale, Accès au système de recours et Résolution des conflits dans le cadre des projets du secteur privé soutenus par le Groupe de la Banque africaine de développement et le Groupe de la Banque mondiale (SFI et MIGA) ».


La BAD et la SFI organisent des ateliers de travail pour améliorer la reddition des comptes pour les projets en Afrique de l’Ouest
L’Unité de vérification de la conformité et de la médiation (BCRM) de la Banque africaine de développement (BAD), le Bureau du conseiller médiateur de la Société financière internationale (SFI) et l'Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA) de la Banque mondiale organisent, en août 2017, deux ateliers de travail au siège de la Banque africaine de développement à Abidjan.

Le thème de ces ateliers qui concernent l’Afrique de l’Ouest en est : « Renforcer les mécanismes de reddition de comptes dans le contexte des projets de développement en Afrique de l’Ouest : Gestion environnementale et sociale, Accès au système de recours et Résolution des conflits dans le cadre des projets du secteur privé soutenus par le Groupe de la Banque africaine de développement et le Groupe de la Banque mondiale (SFI et MIGA) ». 

Le 1er atelier régional a lieu le 1er aout 2017. Il est destiné à une trentaine d’acteurs du secteur privé, dont les promoteurs qui conduisent des projets cofinancés par la SFI et la BAD, ainsi que des entreprises privées d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest. 

Le 2e atelier régional a lieu les 2 et 3 août 2017. Il réunit des représentants de 30 organisations de la société civile en Afrique de l’Ouest. Ces organisations sont souvent l’interface entre les personnes sur qui des projets ont pu avoir un impact négatif et la BAD, la SIF ou la MIGA. A ce titre, elles peuvent porter   plainte en leur nom propre ou au nom des personnes affectées.

Ces ateliers régionaux ont pour objectif de mieux faire comprendre à ces acteurs majeurs du développement l’importance des questions de sauvegarde environnementale et sociale ainsi que les rôles, mandats et processus de traitement des plaintes des services concernés à la BAD et la SFI. Organisations de la société civile et secteur privé  partageront leur expérience en matière d’engagement avec les communautés et de règlement des plaintes. Grâce à l’étude de cas pratiques, seront également enseignées diverses techniques de règlement des différends pour traiter les plaintes.