Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

La CCT dénonce vigoureusement l'ingérence française au Tchad et exprime sa profonde solidarité au peuple tchadien meurtri


Alwihda Info | Par - Җ€BIЯ - - 4 Février 2008 modifié le 4 Février 2008 - 21:55

Aujourd’hui la chute du régime est réelle. Et les complaisances politiques de la France ainsi que les cadrages orientés de ses médias en faveur d’Idriss Deby Itno ne peuvent pas sauver son régime, déchu et réduit à son pire noyau délinquant et inconscient. Cette manœuvre néocolonialiste est vouée à l’échec et pourrait participer plutôt à pérenniser la violence et la destruction humaine et matérielle au Tchad.


République du Tchad


====


ConventionCitoyenne pour le Tchad


Concorde – Travail  -Justice


Communiqué n°03/CO/CCT/2008


Ladifficile situation qui prévaut dans notre pays le Tchad est le résultat del'acharnement au pouvoir d'un régime qui a méprisé le peuple et des principesdémocratiques depuis 17 années et cela avec le soutien de l'Etat français etl'indifférence de la communauté internationale et africaine.


Aujourd'huila chute du régime est réelle. Et les complaisances politiques de la France ainsique les cadrages orientés de ses médias en faveur d'Idriss Deby Itno ne peuventpas sauver son régime, déchu et réduit à son pire noyau délinquant etinconscient. Cette manœuvre néocolonialiste est vouée à l'échec et pourrait participerplutôt à pérenniser la violence et la destruction humaine et matérielle auTchad.


Enrevenant sur la scène politique pour demander une négociation entre son protégéDeby et les nouvelles autorités tchadiennes, la France ne peut pas acquérir lacrédibilité qu'elle a perdue en s'ingérant plusieurs fois dans le conflittchadien par ses actions militaires illégitimes.


Nousprenons le monde entier à témoin face à la fourberie de l'Etat français dontest victime notre peuple depuis très longtemps. Nous demandons la compréhensionet le soutien de tous les pays progressistes et pacifistes face àl'inacceptable dont est victime notre peuple.


LaCCT exige pour la énième fois le départ sans délais de toute l'armée françaisede notre pays et ce maintenant qu'elle a évacué ses ressortissants civils. Sinon,nous considérerons la France comme seule responsable du développement de laviolence et des massacres dans notre pays. Par la même occasion, nous réaffirmonsnotre opposition totale à l'intervention controversée des troupes européennesdans notre pays.


Lacommunauté internationale doit cesser son hypocrisie. L'opposition tchadienne,toutes les forces vives tchadiennes ont demandé depuis des années et àplusieurs reprises le soutien de l'ONU, de l'Union Africaine et de l'Union européennepour l'organisation d'un dialogue général entre toutes les composantespolitiques tchadiennes, militaires et civiles, de l'intérieur comme del'extérieur du pays. Mais toujours, nous nous sommes heurtés à un autismegénéral de ces acteurs qui, de surcroît, ferment les yeux sur les actionsmilitaristes, criminelles et antidémocratiques du régime d'Idriss Deby Itno.


Sides intérêts inavoués ont empêché la communauté internationale de soutenir unrèglement pacifique du problème tchadien, la CCT exige ici que soit simplementrespecté le droit légitime du peuple tchadien à l'autodétermination. Notrepeuple a plus que jamais les moyens de faire respecter ce droit.


LaCCT lance un appel à tous les citoyens tchadiens à l'unité nationale pourdénoncer et combattre l'impérialisme et la fourberie politique de la Francedans les affaires du Tchad et exprimer par là notre volonté de faire respecternos droits à la liberté.



Noussaluons le mémoire des victimes tchadiennes et exprimons notre grande affectionà notre peuple dont l'égoïsme extérieur et l'inconscience d'Idriss Deby conduisentvers des épreuves difficiles. Nous devrons rester solidaires, vigilants etresponsabilisés afin que ces complots d'où qu'ils viennent trouvent un grandéchec. Nous devons veiller à ce que la lutte que nous impose le noyaudélinquant et criminel d'Idriss Deby Itno ne nous coûte pas notre cohésion, latolérance et  notre désir de vivreensemble. Tous les citoyens tchadiens doivent être unis devant cette épreuve etexprimer notre grande solidarité envers notre peuple.


 

Vive le Tchad ! 



Vive la République du Tchad, Libre et Souveraine !


Fait, le 04 Février 2008


Pour la Convention Citoyenne pour le Tchad


Le Coordonnateur


Mahamat Djibrine Haroun


Mdh004@yahoo.fr


Tel : + 0628021270




EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements