Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

La France souhaite la renégociation du prêt entre le Tchad et Glencore


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Avril 2017 modifié le 13 Avril 2017 - 18:12

"Ce prêt n'est plus soutenable pour les finances publiques du Tchad", a souligné le secrétaire d'Etat français.


Jean-Marie Le Guen © MAXPPP
Jean-Marie Le Guen © MAXPPP
En visite au Tchad, le secrétaire d’État français chargé du développement et de la francophonie, M. Jean-Marie Le Guen a exprimé le souhait que l'Etat tchadien et le géant anglo-suisse de négoce, courtage et d'extraction de matières premières, Glencore, renégocient le prêt de crédit qui les lient entre eux.

"Ce prêt n'est plus soutenable pour les finances publiques du Tchad", a souligné le secrétaire d'Etat français.

Glencore a préfinancé en 2014, pour un montant de 1,45 milliard de dollars, le rachat des actifs de Chevron. EN contrepartie, le Tchad partageait sa production future de pétrole. Toutefois, face à la chute du cours du baril de pétrole, le Tchad s'est retrouvé en difficultés pour le remboursement qui était initialement prévu sur 4 ans, grâce au produit issu des 25% des parts du Tchad. Par la suite, le prêt a été rééchelonné, les intérêts ont également triplé (passant de 2,5% à plus de 7%).

La France est un partenaire privilégié du Tchad et apporte son soutien multiformes au pays qui traverse une crise économique sans précédent.

Une délégation conjointe Union Européenne gouvernement français comprenant notamment le secrétaire d’État français chargé du développement et de la francophonie, M. Jean-Marie Le Guen et le Commissaire européen en charge de la coopération internationale et du développement, M. Neven Mimica, a été reçue avant-hier à Am Djarass, par le Président Idriss Déby.


ACTUALITES | INTERNATIONAL | TCHAD | POLITIQUE | CULTURE | EXCLUSIF | Revue de Presse | English News | 中國