Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

La MINUSCA choquée par des allégations d'actes de pornographie portées contre ses casques bleus


Alwihda Info | Par MINUSCA - 17 Septembre 2015 modifié le 17 Septembre 2015 - 21:51


Bangui, le 17 septembre 2015 – La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) est choquée par des rumeurs sur la mise en circulation d’un film pornographique dans la ville de Batangafo, centre-ouest de la République centrafricaine, qui impliquerait des casques bleus.

La MINUSCA a immédiatement entrepris de faire toute la lumière sur ces allégations troublantes. A cet effet, la MINUSCA a rencontré le maire et le Sous-préfet de la localité. Les enquêtes ont été poussées jusqu’à Kabo, à environ 55 km de Batangafo, où le Maire et le Sous-préfet ont été également rencontrés.

La MINUSCA signale, qu’à ce jour, cette allégation demeure une rumeur. Aucune des autorités locales rencontrées, ou un résident de Batangafo et de ses environs n’ont été en mesure de fournir une preuve de l’existence d’un tel film impliquant le personnel des Nations Unies. Cependant, la Mission ne ménagera aucun effort pour établir la vérité sur ces allégations et invite toute personne étant en possession de preuves de les soumettre à son attention.

Il convient de rappeler que la MINUSCA applique la Politique de tolérance zéro des Nations Unies à l’égard de toutes les fautes de conduite et particulièrement des actes d’exploitation et d’abus sexuels.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements