Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Informations

La MINUSCA ne tolérera aucune violence ciblée par les groupes armés


Alwihda Info | Par MINUSCA - 17 Décembre 2016 modifié le 17 Décembre 2016 - 20:54


Bangui, 13 décembre 2016 – La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) prend très au sérieux les informations faisant état de violences et d’exactions commises par des groupes armés contre des communautés sur une base ethnique ou religieuse. Elle n’hésitera pas à utiliser tous les moyens appropriés pour lutter contre de telles violences qui pourraient constituer ou s’apparenter à des crimes de guerre.
 
La MINUSCA met en garde les groupes armés contre de tels actes dans les préfectures de la Ouaka (centre de la RCA), de la Haute-Kotto (est) ou ailleurs sur le territoire centrafricain. La MINUSCA rappelle à cet effet les déclarations du Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la prévention du génocide qui a estimé que ces actes peuvent constituer des crimes relevant du droit international susceptibles d'être poursuivis devant des tribunaux nationaux ou internationaux. Les enquêtes en cours à Bria sur les violences inacceptables du mois de novembre dernier permettront d’établir les responsabilités.
 
La MINUSCA avertit également les groupes armés contre toute violence visant le personnel civil et militaire de la Mission, y compris le personnel national. Conformément à son mandat, elle opposera une réponse appropriée à toute atteinte contre les casques bleus.  
 
La MINUSCA réitère l’appel du Secrétaire général des Nations Unies aux groupes armés de cesser immédiatement les violences et de s’engager de bonne foi dans les efforts en cours initiés par le Président Touadéra afin de  traiter les causes profondes du conflit et d’apporter des solutions idoines, notamment par la mise en œuvre du programme de désarmement, démobilisation et réintégration dont la stratégie a été récemment approuvée à Bangui.