Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

La MINUSCA rend hommage aux 5 soldats de la paix tombés en Centrafrique


Alwihda Info | Par MINUSCA - 12 Mai 2017 modifié le 12 Mai 2017 - 19:14

Les casques bleus de la MINUSCA entreprennent une œuvre difficile et honorable. Leur travail critique protégeant les civils, assurant l'ouverture de routes, et la construction de ponts aide à apporter l'unité à un pays divisé.


Des soldats de la force onusienne, MINUSCA. Crédits : Sources
Des soldats de la force onusienne, MINUSCA. Crédits : Sources
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a tenu une cérémonie commémorative aujourd'hui en l'honneur de cinq soldats de la paix qui ont perdu leur vie à la suite d'une attaque contre leur convoi le 8 mai 2017 dans le sud-est du pays.

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, lors d'une visite spéciale en République centrafricaine, a présidé le service, en présence des autorités centrafricaines et aux côtés du Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, du Représentant spécial adjoint du Secrétaire général, Najat Rochdi, et du Commandant de force de la MINUSCA, le lieutenant général Balla Keita.

Mr. Lacroix a rendu hommage aux « cinq soldats qui ont servi sous le drapeau des Nations Unies avec dévouement, et qui ont fait le sacrifice ultime au nom de la paix», soulignant que «leur sacrifice ne doit pas être oublié et ne sera pas en vain». Il a salué le courage des dix soldats de la paix cambodgiens et marocains blessés dans l'attaque et leur a souhaité un prompt rétablissement.

Les casques bleus de la MINUSCA entreprennent une œuvre difficile et honorable. Leur travail critique protégeant les civils, assurant l'ouverture de routes, et la construction de ponts aide à apporter l'unité à un pays divisé.

S’adressant aux endeuillés, M. Lacroix a déclaré: « Cette attaque est une attaque contre les idéaux de paix et de sécurité des Nations Unies que nous sommes venus défendre ici en Centrafrique. Cette attaque ne doit pas restée impunie et les auteurs de cet acte, d’une extrême cruauté, devront être poursuivis en justice »

Suite à la une minute de silence observée en la mémoire des morts, M. Lacroix a lu les noms des soldats de paix tombés : le second lieutenant Mao Eng du contingent cambodgien, personnel médical; le second lieutenant Seang Norin du contingent cambodgien, agent de contrôle de la qualité; le sergent Maman Tola du contingent cambodgien, chauffeur adjoint; le sergent Som Im du contingent cambodgien, conducteur; et l’adjudant-chef M'Bark Azyz du contingent marocain, chef de troupe. M. Lacroix a exprimé ses plus sincères condoléances aux proches des défunts et à leurs pays.

« Ceux qui acceptent de travailler dans des conditions difficiles font preuve d’un courage remarquable et je voudrais m’incliner devant tout le personnel de la Mission pour ce courage, » a déclaré M. Lacroix, qui a déposé des couronnes de fleurs sur les cercueils des casques bleus lors de la cérémonie.

La cérémonie d’hommage qui  a eu lieu  au siège de la mission à Bangui, a vu la présence de hauts représentants du gouvernement centrafricain, des membres du corps diplomatique, des représentants de la communauté humanitaire et du personnel des Nations Unies profondément attristé.

Les corps des soldats de paix tombés seront transférés à la  base de soutien régionale de l'ONU à Entebbe, en Ouganda, d’où ils seront transportés au Cambodge et au Maroc.



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Novembre 2017 - 23:26 Rassemblement à Paris contre l'esclavage en Libye