Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

La Marine française au côté du Togo dans la sécurisation du Golfe du Guinée


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Octobre 2016 modifié le 12 Octobre 2016 - 11:24


La Marine française au côté du Togo dans la sécurisation du Golfe du Guinée
Lomé, le 11 octobre 2016-Dans le cadre de la surveillance du Golfe de Guinée, deux navires de la Marine française font escale au port autonome de Lomé depuis ce lundi.

Les deux navires de la Marine française sont dans les eaux togolaises au moment où se tient à Lomé les activités parallèles au sommet sur la sûreté, la sécurité et le développement en Afrique. Il s’agit du bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude et l’Aviso Commandant Ducuing.

La présence du bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude et l’Aviso Commandant Ducuing se situe dans le cadre de l’opération Corymbe 134. Cette dernière assure depuis 1990 de façon ininterrompue, la sécurité d’une zone d’opération qui couvre le Sénégal jusqu’au nord des côtes angolaises. L’opération Corymbe est exécutée par une force aéromobile et amphibie composée, selon les cas et les circonstances, d’un ou plusieurs bâtiments de la Marine française renforcés ponctuellement par des moyens terrestres embarqués.

La présence de ces deux navires dans les eaux togolaises vient renforcer les objectifs du Togo de maîtriser et d’anticiper les risques liés à l’insécurité maritime. Ces moyens militaires déployés dans les eaux facilitent une connaissance des réalités du Golfe de Guinée ainsi que les activités illicites qui s’y déroulent. Cela permet de prévenir la pêche illégale, le trafic de stupéfiants, la piraterie ou encore le brigandage.

L’opération Corymbe renforce du coup la coopération entre la France et le Togo à travers leurs Marines respectives. A ce jour, les capacités maritimes dont dispose le Togo lui permettent d’exercer la sécurité de son espace maritime et de mieux lutter contre les menaces maritimes et transfrontalières.

Les deux navires de la Marine française doivent lever l’ancre le 15 octobre après un exercice de simulation.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements