Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

La SOSUCAM s’engage pour la modernisation de l’agriculture au Cameroun


Alwihda Info | Par Eric Kongossa - 18 Mars 2014 modifié le 18 Mars 2014 - 13:39

La Société Sucrière du Cameroun (SOSUCAM) est un des acteurs majeurs du marché agro-alimentaire camerounais depuis plus de 50 ans. Créée en 1964, la SOSUCAM se consacre à la culture, la production et la commercialisation de sucre pour le marché local. Ce qui distingue la SOSUCAM : son effort régulier pour innover et moderniser son outil de production.


SOSUCAM et le marché camerounais : un engagement qui ne date pas d’hier

Depuis plus de 50 ans, la SOSUCAM se développe dans les domaines de la culture de la canne à sucre, de la récolte et du transport, de la transformation industrielle et de la commercialisation de sucre. Sur plus de 18 000 hectares dans le nord du Cameroun, sur les sites sucriers de M’Bandjock et N’Koteng, la SOSUCAM cultive la canne à sucre à l’aide de techniques agricoles modernes et innovantes, dans le respect des normes de qualité et de protection de l’environnement en vigueur. Avec une production de 130 000 tonnes de sucre par an et 7 000 employés, la SOSUCAM est aussi le troisième employeur au Cameroun. Aujourd’hui, progrès technologique et modernisation de l’outil de travail sont les maîtres mots de la SOSUCAM. Par exemple, pour la dernière campagne sucrière, celle de 2013-2014, de nombreux efforts ont été engagés par l’entreprise pour le développement de la mécanisation. D’importants investissements avaient déjà été réalisés concernant le renouvellement du parc de matériel roulant et l’automatisation de l’usine de production de N’Koteng. Des évolutions saluées dans un communiqué de presse par l’AJAFE, association de journalistes camerounais. La SOSUCAM va donc s’engager encore plus fortement sur la voie de la mécanisation pour la récolte de la canne à sucre au Cameroun, ce qui permettra à terme une hausse des rendements mais également une réduction des émissions de gaz à effet de serre pour une meilleure protection de l’environnement. Cette modernisation des plantations et de leurs équipements va demander de nouveaux investissements à la SOSUCAM qui semble prête à relever le défi de la mécanisation, dans un souci de plus grande performance et de développement durable. Plus que jamais, la SOSUCAM semble donc se positionner comme un acteur incontournable du domaine agricole au Cameroun, avec la volonté de développer une industrie agro-alimentaire moderne, performante et respectueuse de l’environnement.



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements