Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

La STE améliore sa capacité


Alwihda Info | Par - 7 Janvier 2012 modifié le 7 Janvier 2012 - 11:31

Un aperçu sur les données chiffrées actuelles a été fait par le DG. Les agents sont au total 147toutes les catégories confondues. Cela suppose que la société est sous-effectif.


Les tchadiens qui ne croyaient pas du tout aux promesses répétitives de la STEE devenue SNE, ont commencé par donner une certaine de crédibilité à la nouvelle société d’électricité rénovée et créer sur les cendres de l’ancienne reconnue pour ses failles et son incompétences notoires. Depuis un mois, les tchadiens ont constaté que l’électricité est en nette amélioration et ils prient Dieu que cela puisse continuer en période d’été. Les pessimistes vont jusqu’à minimiser l’amélioration en promettant qu’en été les choses vont se compliquer surtout lorsque la chaleur accablante obligera les aisés à mettre en marche leurs climatiseurs. Pourtant, une pénurie d’eau a été observée ces derniers jours à N’Djamena. Cette pénurie a obligé le Directeur concerné à animer un point de presse dans son bureau le 6 décembre dernier au quartier  Béguinage. Le directeur général de la Société  Tchadienne des Eaux (STE) Félicien Maïngar a tenu à informer le public sur la situation actuelle de son institution. Il a relevé les difficultés par rapport aux attentes de la population et informer également les perspectives d’avenir. Félicien Maïngar a néanmoins reconnu que « la société qui a bénéficié des installations de la STEE fait cruellement face à des difficultés très énormes depuis sa création en 2010 ». « Les difficultés de cette société sont celle de ses clients, elles sont ressenties au niveau de production, de la distribution et de la commercialisation », a admis Félicien Maïngar qui a indiqué que pour palier à ces difficultés l’équipe dirigeante a engagé de pistes de solutions idoines. L’héritière de la STEE, productrice de l’eau est placée sous les aisselles du ministère de l’hydraulique urbaine et rurale. Elle sera installée sur toute l’étendue du territoire national mais elle ne couvre maintenant que dix centres à savoir Ndjamena, Abéché, Mao ? Moussouro, Moundou,  Fianga, Doba, Bongor,  Kélo et Sarh. Un aperçu sur les données chiffrées actuelles a été fait par le DG. Les agents sont au total 147toutes les catégories confondues.  Cela suppose que la société est sous-effectif. Elle compte environ 32000 abonnés sur les 10 centres avec un réseau total de 405 km. Le chiffre d’affaire est à environ 1,5milliards dans l’année. Ce qui ne permet pas à cette jeune société de faire un quelconque autofinancement.

Alwihda actualités


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements