Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

La Stratégie africaine intégrée pour la météorologie soutient le développement transformationnel

La troisième Conférence annuelle sur le changement climatique et le développement en Afrique (CCDA-III) se déroulera à Addis-Abeba du 21 au 23 octobre


Alwihda Info | Par APO - 17 Octobre 2013 modifié le 17 Octobre 2013 - 19:29

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 17 octobre 2013/ -- Le besoin en services météorologiques et climatiques robustes en vue de réduire la vulnérabilité et de favoriser le développement durable sera au cœur des débats à l'occasion de la troisième Conférence annuelle sur le changement climatique et le développement en Afrique (CCDA-III) (http://www.climdev-africa.org/ccda3), qui se déroulera à Addis-Abeba, en Éthiopie, du 21 au 23 octobre 2013.


La Stratégie africaine intégrée pour la météorologie soutient le développement transformationnel
Organisée par le Centre africain pour la politique climatique (ACPC), sous les auspices du programme Climat pour le développement en Afrique (ClimDev-Afrique), la conférence aura pour thème central : L'essor de l'Afrique : les opportunités issues du changement climatique peuvent-elles favoriser le développement transformationnel à l'échelle du continent ?

L'Union africaine et l'Organisation météorologique mondiale co-organiseront un événement parallèle qui identifiera les lacunes actuelles et les futurs besoins dans la prestation de services météorologiques et climatologiques. Cet événement présentera également un éventail de solutions potentielles à travers la mise en œuvre de la Stratégie africaine intégrée pour la météorologie (Services météorologiques et climatologiques), susceptibles d'exercer un impact positif sur la vie et les moyens de subsistance des communautés africaines.

Cet événement parallèle abordera en outre le besoin d'un leadership politique africain et d'une coopération en vue de renforcer et d'intégrer les services météorologiques et climatologiques au sein du processus décisionnel et de planification du développement dans les secteurs clés tels que l'agriculture, les ressources en eau et les transports.

La faible capacité d'adaptation du continent africain augmente son exposition au changement climatique et limite son aptitude à bénéficier des progrès accomplis dans le domaine des sciences du climat. De nombreux services météorologiques et hydrologiques nationaux disposent de ressources limitées.

La Conférence ministérielle africaine sur la météorologie (AMCOMET) (http://www.wmo.int/amcomet) offre un soutien politique en vue de renforcer les services météorologiques nationaux et de leur permettre de remplir leurs fonctions, contribuant ainsi au développement transformationnel en Afrique.

Élaborée dans le cadre de l'AMCOMET et approuvée par l'Union africaine, la Stratégie africaine intégrée pour la météorologie considère les services climatiques et météorologiques comme des éléments essentiels des efforts de réduction de la pauvreté, de gestion des risques de catastrophes et de développement durable. La Stratégie joue également un rôle central dans la mise en œuvre du Cadre mondial pour les services climatologiques (CMSC) (http://gfcs-climate.org) en Afrique, visant à augmenter la prestation de services climatologiques axés sur l'utilisateur, en particulier dans les domaines prioritaires de la sécurité alimentaire, de la gestion de l'eau, de la réduction des risques de catastrophes et de la santé.

Distribué par APO (African Press Organization) pour la Conférence Ministérielle Africaine sur la Meteorologie (AMCOMET).



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements