Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

La dernière initiative diplomatique de la Chine pour l'Europe orientale et l’Asie centrale


Alwihda Info | Par Le Quotidien du Peuple - 16 Juin 2016 modifié le 16 Juin 2016 - 09:31

Actuellement, la Serbie et la Chine renforcent leur confiance politique mutuelle, leur coopération pragmatique connaît un développement rapide, inaugurant une nouvelle occasion d'améliorer leurs relations.



Vendredi, le Président chinois Xi Jinping va ouvrir un nouveau cycle de l'action diplomatique de la Chine. Les États qu’il visitera cette fois seront la Serbie, la Pologne et l'Ouzbékistan, où il assistera également au sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai à Tachkent, la capitale ouzbèke.
 
La Serbie est le premier pays d'Europe centrale et orientale à avoir établi un partenariat stratégique avec la Chine. Actuellement, la Serbie et la Chine renforcent leur confiance politique mutuelle, leur coopération pragmatique connaît un développement rapide, inaugurant une nouvelle occasion d'améliorer leurs relations. En septembre dernier, le Président serbe Tomislav Nikolić a assisté au défilé militaire organisé par la Chine à Beijing dans le cadre des célébrations du 3 septembre. La visite du Président Xi Jinping qui est sur le point de commencer sera « historique », parce qu’à cette occasion, « le monde enverra un message très important, celui que la Chine attache une importance particulière aux relations amicales avec la Serbie ».
 
De son côté, la Pologne place de grands espoirs dans la visite du Président chinois. Le professeur Waldemar J .Dziak, directeur du Département Asie et Pacifique à l’Institut d'études politiques de l'Académie polonaise des sciences, estime que grâce au soutien de la Chine, le développement des relations avec la Chine a sans aucun doute ouvert une nouvelle porte aux relations extérieures de la Pologne.
 
Zdzislaw Goralczyk, président d'honneur de l’Association pour l'amitié polono-chinoise, a confié au journaliste du Quotidien du Peuple qu’après avoir appris que le président Xi Jinping allait bientôt se rendre en Pologne, il a bien eu du mal à fermer l’œil de toute la nuit, « parce que cela ouvrira un nouveau chapitre dans les relations bilatérales. L’amitié durable entre les peuples de Pologne et de Chine est le plus grand souhait de ma vie ».
 
Ancienne étape sur la Route de la Soie, l'Ouzbékistan sera la troisième station du voyage du Président Xi Jinping en Europe et en Asie. Depuis la création du partenariat stratégique sino-ouzbèk en 2012, les relations bilatérales se sont développées à pas de géant.
 
En Ouzbékistan, Davolone, qui travaille sur le projet de Tunnel de Qamchiq sur la voie ferrée Angren-Pap en Ouzbékistan, assuré par le China Railway Tunnel Group, a dit au journaliste au Quotidien du Peuple que « la visite en Ouzbékistan du Président Xi Jinping va permettre aux deux pays d'établir une coopération dans plusieurs domaines. J'espère aussi que, dans l'avenir, je pourrai continuer avec mes amis chinois à rendre mon pays plus beau ! ».
 
Cette année marque le 20e anniversaire de la signature par les « Cinq de Shanghai » de « l’accord sur le renforcement de la confiance militaire dans les zones frontalières », et le sommet de l'OCS de cette fois-ci aura une signification importante de perpétuer le passé et d’aller vers l’avenir. Le président ouzbek Islam Karimov a dit qu’il attendait avec impatience de voir le Président Xi Jinping à assister au sommet, et que l’Ouzbékistan était prêt à travailler avec la Chine pour pousser l’OCS vers un nouveau développement.
 


ACTUALITES | INTERNATIONAL | TCHAD | POLITIQUE | CULTURE | EXCLUSIF | Revue de Presse | English News | 中國