Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

La ministre Victoire Dogbé donne le coup de pioche de la construction de la Bluezone de Hanoukopé


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 9 Octobre 2016 modifié le 9 Octobre 2016 - 09:31


La ministre Victoire Dogbé donne le coup de pioche de la construction de la Bluezone de Hanoukopé
Lomé, le 7 octobre 2016-La ministre du Développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Victoire Tomégah-Dogbé a donné ce vendredi le coup de pioche de la construction d’une nouvelle Bluezone dans le quartier Hanoukopé à Lomé.

La construction de cette nouvelle Bluezone résulte d’une entente entre le gouvernement togolais et le groupe Bolloré. Le coup de pioche de la construction de cette nouvelle Bluezone a été donné par la ministre du développement à la base en présence du ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du cadre de vie, Fiatuwo Sessénou et du Directeur du groupe Bolloré au Togo, Charles Gafan.

L’espace que devra occuper la nouvelle Bluezone à Hanoukopé est un site de 18 hectares. Les travaux de 6 mois permettront aux ouvriers de dégager l’endroit qui était pendant plusieurs années un grand dépotoir. Le coût de construction de cette nouvelle infrastructure par le groupe Bolloré est estimée à des milliards de francs CFA. Elle répond à différents objectifs. Entre autres, la formation et l’insertion professionnelle des jeunes, l’éducation et la vie sociale, la sécurité, la salubrité ou encore l’assainissement.

Selon la ministre du développement à la base, le gouvernement a pour priorité d’occuper les jeunes de manière saine, de renforcer leurs capacités, de multiplier les opportunités d’emploi afin qu’ils puissent prendre part à la création de richesses pour le Togo. « Au Togo, le gouvernement a conscience d’une chose, la jeunesse est un atout  et constitue une force et la première ressource. Quand on investit dans cette jeunesse, on gagne le pari de notre devenir », a déclaré Victoire Tomégah-Dogbé.

Pour le directeur du groupe Bolloré au Togo, l’entente entre Bolloré et l’Etat togolais vise à « orienter, former et accompagner les jeunes dans leur insertion professionnelle par la construction d’un centre de formation de divers métiers ». Ce sera également l’occasion d’établir « un centre d’écoute et de dialogue où les jeunes peuvent  s’exprimer en matière de scolarité, d’éducation, de vie familiale et doter le quartier d’infrastructures de base afin de donner la possibilité aux jeunes d’éclore leur talent », a expliqué Charles Gafan.

Pour rappel, le groupe Bolloré a déjà sous l’impulsion de l’Etat togolais construit une Bluezone dans le quartier Cacavéli.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements