Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Spécial Mali

La presse française confuse !


Alwihda Info | Par Moussa Guetane - 6 Mars 2013 modifié le 6 Mars 2013 - 10:38


La presse française confuse !
Depuis la campagne malienne, il n’y a pas un jour où la presse dans sa campagne médiatique ne fasse l’apologie de la grandeur guerrière des forces françaises opérant dans le septentrion malien reléguant de facto les autres forces africaines sur le terrain comme des simples supplétifs, des ramasseurs de bibelots, des zouaves sans intérêt sur le théâtre des opérations alors que ces forces engagent des hommes et du matériel dans les combats.

Après avoir martelé à grand renfort de commentaires les prouesses de l’aviation francise qui a décapité les djihadistes en tuant leur chef Abu Zeid avec quelqu’uns de ses acolytes volant ainsi la victoire aux forces tchadiennes qui ont engagé des Hommes pour liquider ce grand bandit algérien.

Il est déplorable qu’un grand pays comme la France se lance dans la désinformation ou plutôt la déformation des informations en tirant les nouvelles vers le bon coté pour redorer le blason de la France et de son armée en mal de victoire et de notoriété dans la région. Le Tchad s’est engagé au Mali en faisan abstraction des intérêts économiques en lorgnant pour les matières premières.

Les FATIM sont au Mali pour combattre l’inadmissible et conjuguer leur effort pour la restauration de la dignité, le respect des droits de l’homme et surtout pour défendre les institutions républicaines maliennes. Nous n’accepterons pas que nos forces soient considérées comme des simples milices alors qu’elles sont en premières des opérations loin des français au confort de leur tente climatisée et qui ne sortent pour combattre qu’en s’engouffrant dans les blindés ou solidement assis dans les cockpits de leur chasseur et hélicoptère. La désinformation ou la déformation des informations n’empêcheront pas les FATIM de mener à bien leur mission, celle de défendre la justice et la légalité contre les forces du mal et de l’obscurantisme. Le Tchad ne veut tirer aucun intérêt économique ou politique, mais son engagement au Mali est un message clair et précis. Il ne laissera aucun fauteur de trouble venir déstabiliser les institutions républicaines. Il ne laissera pas les terroristes et leurs apprentis s’installer au Tchad. La terre de Toumai ne sera jamais un sanctuaire de terroristes, elle sera un véritable cauchemar pour tous ceux qui rêvent d’investir le territoire national pour y perpétrer des actes de barbarie, de terrorisme, d’enlèvement ou de trafique de stupéfiants.

Les forces de sécurité tchadiennes seront toujours prêtes pour porter haut le bouclier du Tchad en faisant échec aux bandits et terroristes de tout ordre. Les racines de la défense de la patrie feront toujours surface pour défendre le Tchad dans son intégrité territoriale et l’appuyer dans sa marche vers le développement économique et social.

Moussa Guetane M.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements