Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

La réalité de l'OCI se reflète dans la confiance


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 28 Décembre 2010 modifié le 28 Décembre 2010 - 22:36

Dans son discours, lors de l'ouverture de la neuvième session du PFC : Ihsanoglu : L'OCI a de nombreux programmes à adopter dans la seconde moitié du programme décennal Djedda 27/12/2010.


 Le Secrétaire général de l'OCI, M. Ekmeleddin Ihsanoglu, a confirmé que la nouvelle réalité de l'organisation se reflète dans la confiance grandissante des États membres dans leur utilité et leur pertinence, qui s'est traduit par l'engagement de contributions obligatoires des États membres qui invite à la satisfaction. Dans son discours devant la trente-neuvième session de la Commission permanente des finances lors de sa réunion tenue au siège de l’OCI à Djedda, il a rappelé que le nombre d'États membres ne payant pas leurs obligations financières est tombé de 21 en 2005 à 5 États en 2010. Ihsanoglu a déclaré que l'organisation a émergé comme étant efficace, crédible et respectée au même titre que des organisations internationales prestigieuses et qu’il y a un nombre croissant d'États souhaitant la rejoindre ou avoir des relations de travail avec elle. Le Secrétaire général de l'OCI a fait remarquer que l'Organisation pénètre actuellement d'autres domaines nouveaux, avec des grandes perspectives, ouvertes lors du sommet spécial de la Mecque, avec l’initiative généreuse du Gardien des deux Saintes Mosquées le Roi Abdullah bin Abdul Aziz et le programme décennal que le Sommet a confié à l'Organisation quant à l'obligation de procéder à sa mise en œuvre, en coopération avec les États membres. Ihsanoglu a souligné que ce programme est un grand programme de Renaissance pour une nation de la taille de l'Oummah islamique dont les citoyens représentent près d'un quart de l'humanité, faisant remarquer que c'est clairement une énorme responsabilité exigeant des efforts exceptionnels sans précédent ainsi que des exigences de disponibilité du processus de construction de la grande entité islamique. Il a noté que, entre ces exigences est l'existence de ressources humaines qualifiées avec de fortes compétences techniques traitant de nouvelles charges et compétences précédemment inconnus. Le professeur Ekmeleddin Ihsanoglu a souligné que l'OCI fait face, au cours des cinq prochaines années, à de nombreux programmes à réaliser dans la seconde moitié du programme décennal avec toute sa complexité, qui est considérée comme une feuille de route pour une marche musulmane, approuvée à l'unanimité par les États membres


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements