Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Lancement du programme d’alphabétisation fonctionnelle et de formation initiale sur l’économie familiale à l’endroit du secteur informel


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 18 Septembre 2016 modifié le 18 Septembre 2016 - 00:39


Lancement du programme d’alphabétisation fonctionnelle et de formation initiale sur l’économie familiale à l’endroit du secteur informel
Lomé, le 16 septembre 2016-Le programme d’alphabétisation fonctionnelle et de formation initiale sur l’économie familiale des membres des mutuelles a été lancé ce jeudi à Lomé.

Le programme d’alphabétisation fonctionnelle et de formation initiale sur l’économie familiale des membres des mutuelles a été lancé par la Directrice de la Délégation à l’Organisation du Secteur Informel (DOSI), Ingrid AWADE, en présence de FOLLY-SESSI Ayélégan, directrice de l’Etablissement public autonome pour l’exploitation des marchés (EPAM).

Le nouveau projet a pour objectif d’assurer un accompagnement aux opérateurs du secteur informel, dans le domaine de l’alphabétisation et de l’économie familiale. Le projet permettra également aux membres des mutuelles répertoriées par la DOSI, de renforcer leurs compétences. Il s’agit de leur inculquer les notions essentielles de l’alphabétisation et d’améliorer leur connaissance sur la gestion de leur économie.

La réalisation de ce programme d’alphabétisation fonctionnelle et de formation initiale sur l’économie familiale des membres des mutuelles commence le 20 septembre. L’initiation des bénéficiaires se fera durant six mois dans les préfectures du Golfe, de Tchaoudjo, de la Kozah et de Tône. Six centres d’apprentissage seront ouverts dans ces préfectures par la Délégation à l’Organisation du Secteur Informel. Pour FOLLY-SESSI Ayélégan, « lire, écrire et calculer sont des compétences que les apprenants devront acquérir pour mieux de mobiliser la clientèle ».

Le lancement de ce nouveau programme à l’endroit du secteur informel vient consolider les actions du gouvernement en la matière. Depuis quelques années, le gouvernement togolais s’est lancé dans une dynamique de promotion de l’alphabétisation. A ce jour, près de 1000 centres d’alphabétisation sont implantés sur toute l’étendue du territoire. Août dernier, la ministre en charge de l’alphabétisation, Tchabinandi Kolani Yentcharé, a lancé une campagne d’alphabétisation de masse envers les femmes après une étude.

L’objectif de la campagne lancée est de faire comprendre aux personnes concernées l’utilité pour eux de savoir écrire et lire. Pour Tchabinandi Kolani Yentcharé, en contexte d’analphabétisme, les personnes concernées se trouvent limitées. « Nous avons pris sur nous de les sensibiliser sur l’ensemble du territoire national pour qu’elles comprennent qu’elles ont beaucoup à gagner en se faisant alphabétiser », a-t-elle ajouté », avait-elle ajouté.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements