Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Bénin fête ses 55 ans d’indépendance, en présence de Buhari, invité d'honneur


Alwihda Info | Par AA - 2 Août 2015 modifié le 2 Août 2015 - 00:28

En présence du président nigérian Muhammadu Buhari.


AA/ Cotonou ( Bénin)/ Serge David Zouémé

Le Bénin fête ses 55 ans d’indépendance, en présence de Buhari, invité d'honneur. Andalou Agency
Le Bénin fête ses 55 ans d’indépendance, en présence de Buhari, invité d'honneur. Andalou Agency
Le président nigérian Muhammadu Buhari dont l'arrivée au Bénin était annoncée pour vendredi mais qui n'a atterri que samedi a participé en qualité d’invité d’honneur au défilé militaire et paramilitaire inscrit au rang des manifestations officielles à l'occasion du 55e anninversaire de l'indépendance du pays.

Tôt ce matin, les deux chefs d’Etats Buhari et Boni Yayi, à bord d’un même véhicule, ont procédé au dépôt de gerbes au monument aux morts au quartier Placodji, dans le centre ville de Cotonou.

Puis, sous escorte militaire, ils ont rallié la place de l’Etoile rouge qui abrite le défilé militaire et paramilitaire, et où sont installés les membres du gouvernement, les députés à l’assemblée nationale, le corps diplomatique, les présidents d’institutions de la République, les délégations étrangères venues du Togo, de la Côte d’Ivoire et même du Japon.

Il a été ensuite procédé à l'exécution des hymnes nationaux du Nigéria et du Bénin ainsi qu'à la revue des troupes par les deux autorités présidentielles installées à la tribune d’honneur érigée pour la circonstance.

Avant l’entame du défilé proprement dit, Boni Yayi, par décret présidentiel, a élevé au grade de général d’armée, sept colonels, en présence du chef de l’Etat nigérian et du premier ministre béninois, Lionel Zinsou, drapé d’un long boubou blanc.

Peu après, est entré en scène le défilé militaire par la musique de la gendarmerie nationale, créée depuis 1961. Sous la direction de la haute hiérarchie militaire, les anciens combattants béninois ont offert une prestation très applaudie par le public et les autorités. Ils étaient suivis des jeunes filles du Lycée militaire de Natitingou et des garçons du Prytanée militaire de Bembèrèkè, des écoles spécialisées de l’armée situées dans la partie septentrionale du Bénin.

Plusieurs détachements de l’armée à savoir la police nationale, la gendarmerie nationale, la douane et droits indirects, les eaux, forêts et chasses, se sont succédé devant la tribune officielle.

Les pelotons des Compagnies républicaines de sécurité (Crs), la Brigarde anti-criminelle (Bac), les forces aériennes, les forces navales, la garde républicaine, le groupement des sapeurs-pompiers, le peloton des commandos parachutistes, ont séduit par leurs marches princières et guerrières, décrochant du public des ovations nourries. La cavalerie montée avec un lot de chevaux n’a pas manqué au rendez-vous.

Le défilé motorisé qui a permis au public de découvrir l’arsenal militaire motorisé de l’armée béninoise constitué de motards, chars, engins lourds, motocross, véhicules anti-émeute, a mis fin au défilé militaire et paramilitaire consacrant l’une des attractions des manifestations marquant le 55 e anniversaire de l'indépendance 55 ans d’indépendance.

Le Bénin était une colonie française  de 1894 à 1958.

La visite du président Nigérian aux festivités du 55 e anninversaire de l'indépendance du Bénin a en outre été précédée de l'annonce du président de Boni Yayi de porter le nombre des militaires béninois engagés dans la Force d'intervention conjointe multinationale "MNJFT" contre Boko Haram de 700 à 800.

Le lancement de cette Force composée de 8700 militaires était prévu pour le 30 juillet écoulé, mais il n'a pas eu lieu à la date indiquée.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements