Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le COREP ouvre ses travaux en préparatif du sommet des chefs d’Etat sur la sécurité maritime en Afrique


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Octobre 2016 modifié le 12 Octobre 2016 - 11:21


Le COREP ouvre ses travaux en préparatif du sommet des chefs d’Etat sur la sécurité maritime en Afrique
Lomé, le 11 octobre 2016-En prélude au sommet des chefs d’Etat sur la sécurité maritime qui se tient le 15 octobre à Lomé, le comité des représentants permanents de l’Union africaine (COREP) a ouvert ce mardi ses travaux.

L’ouverture des travaux du comité des représentants permanents de l’Union africaine marque réellement le début des préparatifs du sommet extraordinaire sur la sûreté, la sécurité et le développement maritime en Afrique. La conférence des chefs d’Etat de l’Union africaine se tient pour l’occasion le 15 octobre.

Durant ses travaux, tous les membres du comité des représentants permanents de l’Union africaine réfléchiront sur le projet de charte sur la sécurité maritime que le Togo s’est engagé à faire adopter à la fin des travaux des chefs d’Etat. Les membres du COREP examineront donc le projet de charte. Selon Chérif Mahamat Zène, président du COREP, « la charte marque une nouvelle étape décisive pour doter le continent d’un cadre juridique et technique de prévention et de lutte contre les menaces sur les espaces maritimes africains ».

De son côté, le ministre des Affaires étrangères togolais a indiqué qu’il est nécessaire que chaque pays africain comprenne les enjeux du sommet qui réunira les chefs d’Etat. Il est donc important que tous les pays africains se mobilisent pour la sécurisation de « nos océans et la protection de toutes les populations riveraines ». « Nos espaces maritimes et nos côtes sont devenus le théâtre d’une recrudescence d’activités illicites qui constituent une menace dangereuse, tant à la sécurité de nos populations qu’au développement harmonieux de nos Etats », a affirmé Robert Dussey à l’ouverture des travaux du COREP.

Pour rappel, le Togo a déjà fait plusieurs efforts dans le sens de l’adoption de la charte sur la sécurité maritime. L’Etat s’est investi pour que le document respecte toutes les procédures de validation interne à l’Union africaine. La Charte a été déjà validée à a la réunion des experts de l’UA. Le Comité technique spécialisé de l’UA des ministres de la défense l’a aussi fait. Quant aux ministres africains de la Justice, ces derniers ont eux aussi validé la charte le 9 septembre dernier à Lomé. Après les travaux du COREP, les ministres des Affaires étrangères examineront également le document avant de le soumettre aux chefs d’Etat qui devront l’adopter le 15 octobre.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements