Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Le CTVC dénonce les actions de certains commerçants tchadiens véreux


Alwihda Info | Par - 7 Octobre 2014 modifié le 7 Octobre 2014 - 14:58


logo CTVC
logo CTVC
République du Tchad                                                                                            Unité – Travail - Progrès
           ******                                                                                                                                    ******   

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   
          COLLECTIF  TCHADIEN CONTRE  LA VIE CHERE     
                   (CTVC)
B.P: 4195 N’Djamena-Tchad/ Tél. (+235) 66 28 07 92/91 83 41 33- Email: ctvcjustice@yahoo.com
 
 
COMMUNIQUE DE PRESSE N°03/CTVC/BE/2014

Le Collectif Tchadien Contre la Vie Chère (CTVC) constate avec indignation  le comportement abject et  immoral d’un groupe des commerçants  animés par la boulimie  du profit pour soi sans la moindre scrupule qui continuent à s’enrichir honteusement au dos  des citoyens tchadiens déjà paupérisés en imposant les prix des produits de premières nécessités aux consommateurs ces derniers temps .
Le CTVC exige de ces commerçants véreux et immoraux qui se livrent a ce genre de pratique aux conséquences néfastes sur la vie sociale de la population de cesser immédiatement à la montée vertigineuse  des prix des produits de premières nécessités sans justification et de procéder aux rabais des produits de grande consommation dans un bref délai, en particulier celui du carburant qui est augmenté du jour au lendemain d’une manière exorbitante et exagérée ces derniers jours.
Le CTVC interpelle chaque consommatrice et consommateur à rompre avec la passivité et la résignation pour exiger des  autorités le droit à la vie et la dignité humaine. Le constat est malheureux,  hier c’était la hausse des prix des denrées alimentaires, du ciment de Baoré, aujourd’hui c’est le carburant de Djarmaya etc. 
 Le CTVC dénonce le mutisme complice et partisan du gouvernement qui, au lieu d’agir pour atténuer les souffrances de la population se livre à des propos démagogiques et aux tapages médiatiques stériles laissant la population subir indéfiniment. Il s’insurge contre la mesure du gouvernement selon laquelle, les stations de vente du carburant sont réduites à quelques points seulement. Cette mesure au lieu de résoudre le problème, au contraire l’aggrave davantage. Car elle crée la pénurie et de l’embouteillage devant les stations de vente.
Le CTVC comprend très clairement que cette mesure vise à faire profiter à certains individus aisés et  privilégié bien connu dans  ce pays.
IL   demande au Gouvernement de prendre sa responsabilité devant cet incivisme chronique des opérateurs économiques en faisant appliquer avec rigueur les textes règlementaires dans ce pays sans distinction  pour alléger la souffrance des citoyens tchadiens.
 Le CTVC demande à la population tchadienne de  se mobiliser pour observer une  journée de  boycott  dénommée « journée garons nos engins à la maison ». Le vendredi 10 octobre 2014
 
N’djamena le 07 octobre 2014
                                                                                                      Président
                                       
                
                                                                                          DINGAMNAYAL Nely Versinis

Mahamat Ramadane
Journaliste-reporter Alwihda Info. Tél : +(235) 63 38 40 18 En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements