Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le Club Union africaine-Togo forme les citoyens sur le fonctionnement de l’UA


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Octobre 2016 modifié le 12 Octobre 2016 - 11:25


Le Club Union africaine-Togo forme les citoyens sur le fonctionnement de l’UA
Lomé, le 11 octobre 2016-Un atelier de formation organisé par le Club Union africaine-Togo (CUAT) s’est tenu ce mardi à Lomé. La rencontre se situe en marge du sommet extraordinaire sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique.

Cet atelier de formation a été placé sous le thème : « connaître l’Afrique ». Il a vu la participation de représentants de la société civile, de l’administration publique et des hommes de médias. L’atelier de formation auquel plusieurs jeunes ont aussi participé, a été animé par le Représentant résident et responsable Oxfam International, Désiré Assogbavi.

« Lorsque l’UA a été lancée, il a été décidé que cette union ne soit plus une organisation des chefs d’Etat ou des gouvernements mais une union des citoyens. Pour cela, Oxfam International a créé un bureau de liaison auprès de cette organisation et l’un de nos objectifs est de faciliter cette intégration entre l’union et ses citoyens », a affirmé Désiré Assogbavi durant sa présentation. Il a ensuite remarqué que les mécanismes qui doivent permettre aux citoyens de dire leur mot, restent méconnus.

Organisé depuis dix ans au siège de l’UA, l’atelier de formation se tient cette année au Togo en marge du sommet sur la sécurité maritime. La formation a permis aux participants de comprendre le fonctionnement de l’UA et de saisir les moyens que l’institution africaine offre aux citoyens de se faire entendre.

Les participants ont été aussi informés sur les principes de la redevabilité mutuelle et de non-indifférence, prescrites par l’UA. Mais aussi sur le budget 2017 de l’UA qui est estimé à 782 millions de dollars. Ce budget comprend 28% de contributions des pays africains et 72% des partenaires de l’institution africaine. La formation a permis aux participants de faire connaissance de la décision des chefs d’Etat de percevoir 0,02% sur toutes les exportations de chaque pays. Cela permettra à l’UA de gagner peu à peu son indépendance financière.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements