Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le MNLA a arrêté deux hauts responsables des groupes islamistes armés, ce week-end, à proximité de la frontière algérienne.


Alwihda Info | Par - 4 Février 2013 modifié le 4 Février 2013 - 18:59

Le MNLA a arrêté deux hauts responsables des groupes islamistes armés, ce week-end, à proximité de la frontière algérienne. Il s'agit du numéro trois d'Ansar Dine, Mohamed Moussa Ag Mouhamed, et d'Oumeïni Ould Baba Akhmed, du Mujao.


"Mohamed Moussa Ag Mouhamed, celui qui ordonnait de couper les mains (à Tombouctou), a été arrêté par un groupe armé", a annoncé une source de sécurité malienne jointe depuis Gao (nord-est). Il est présenté comme le numéro trois du mouvement Ansar Dine (Défenseurs de l'islam) mais aussi comme le responsable de la "police islamique" qui faisait régner la terreur à Tombouctou, selon plusieurs témoignages locaux.
L’information a, par la suite, été confirmée par Abdoulaye Touré, un fonctionnaire du gouvernorat de Kidal. Selon lui, Mohamed Moussa est "l'idéologue d'Ansar Dine à Tombouctou, la tête pensante de l'organisation là-bas". Interpellé à In Hallil, près de la frontière algérienne, le captif a été transféré à Kidal.
Les sources n’ont pas précisé qui avait procédé à l’arrestation.
Selon les envoyés spéciaux de FRANCE 24 au Mali, Willy Bracciano et Maïssa Awad, un autre dirigeant islamiste a également été interpellé. Il s’agit d’un responsable du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), Oumeïni Ould Baba Akhmed, qui serait impliqué dans l’enlèvement de plusieurs otages français.
source : France 24

Sadam Ahmat
Rédaction d'Alwihda Info. En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements