Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Maroc lance sa police de l'environnement


Alwihda Info | Par Islam al-Maghribi - 27 Février 2017 modifié le 27 Février 2017 - 07:48

Une première unité de police de l'environnement a été mise en place au Maroc. Elle aura particulièrement pour objectif de "renforcer le rôle du ministère de l'environnement" et "lutter contre les infractions environnementales".


Cette première promotion des inspecteurs de la police de l'environnement sera composée de 40 membres. C'est ce qui a été rapporté par l'agence de presse officielle MAP.

Selon la même source, ces inspecteurs seront équipés de véhicules de couleurs noire et verte, siglés en arabe et en français "police de l'environnement", et procéderont à des contrôles dans les décharges, les stations d'épuration des eaux usées ainsi que dans le transport des déchets dangereux.

Ils devront en collaboration avec la police, la gendarmerie et le ministère de la Justice et des libertés, "constater les différentes infractions environnementales, notamment (…) celles liées à la pollution atmosphérique, procéder aux études d'impact avant la réalisation des projets" ou s'assurer de leur conformité aux normes en vigueur.

L'infraction une fois constatée par l'inspecteur de l'environnement, les sanctions pourraient aller de cent milles à deux millions de dirhams allant même jusqu'à la prison ferme.

Le Maroc, qui a accueilli en novembre 2016 la Conférence internationale sur le climat COP22, se veut en matière de protection de l'environnement et de développement durable "l'un des pays les plus avancés".