Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Maroc un soutien fidèle au peuple Palestinien


Alwihda Info | Par Farid Mnebhi - 26 Novembre 2012 modifié le 26 Novembre 2012 - 23:23

Face à la souffrance du peuple palestinien de Gaza, un peuple ghettotisé à dessein par les autorités israéliennes, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, en Sa qualité de Président du Comité Al Qods, a ordonné, le 18 novembre 2012, la mise en place d’un hôpital de campagne dans la bande de Gaza.


Suite aux actes d’agression perpétrés par l’aviation et l’artillerie israéliennes dans la bande de Gaza, la population gazaouie s’est retrouvée dans un état de précarité extrême sur les plans alimentaire et médicale.
Des opérations militaires d’une ampleur injustifiée qui a soulevé l’ire de la communauté internationale et que le Royaume du Maroc a vivement condamnées.
Aussi face à la souffrance du peuple palestinien de Gaza, un peuple ghettotisé à dessein par les autorités israéliennes, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, en Sa qualité de Président du Comité Al Qods, a ordonné, le 18 novembre 2012, la mise en place d’un hôpital de campagne dans la bande de Gaza.
Une initiative humanitaire Royale qui a pour unique objectif d’alléger les souffrances des gazaouis
Cette unité hospitalière pluridisciplinaire et médico-chirurgicale, à l’instar de celle déployée en Jordanie en faveur des réfugiés syriens ou celles mises en œuvre en République Populaire du Congo ou en Tunisie, est composée d’un bloc opératoire équipé de dispositifs spéciaux pour mener différents types d’opérations chirurgicales, des salles des urgences, des dépendances pour soins et premiers secours, un laboratoire d’analyses médicales, y compris des examens radiographiques, ainsi qu’une ambulance.
Les principaux services qui seront rendus par cet hôpital concernent les spécialités cardiovasculaires, de traumatologie, de neurochirurgie, de pneumologie, de gynécologie et de pédiatrie, en plus de prestations psychosociales. Le staff médical de cette unité ouverte devant tous les patients de la bande de Gaza est composé de 92 cadres, dont 26 médecins de plusieurs spécialités.
L’unité hospitalière pluridisciplinaire et médico-chirurgicale dispose ainsi de tous les plateaux techniques permettant aux équipes médicales de mener à bien leur mission.
Par aileurs, à ce jour, 26 novembre 2012,plus de 11 rotations d’aéronefs de Forces Royales Air ont permis d’acheminer une aide humanitaire conséquente constituée de plusieurs dizaines tonnes de médicaments et autant de produits alimentaires de première nécessité.
Cette décision Royale d’envoyer une aide humanitaire substantielle aux Palestiniens victimes d’agressions israéliennes vient confirmer, une nouvelle fois encore, l’engagement solidaire constant du Maroc envers les pays frères et amis.
Par cette contribution, le Royaume du Maroc a exprimé sa solidarité entière avec le peuple palestinien, en ce moment douloureux et tragique de son histoire, et apporte sa contribution à l’allègement des souffrances des milliers de Palestiniens.
Quant au peuple marocain, unanime et derrière son Roi, a tenu à affirmer sa pleine solidarité avec le peuple palestinien meurtri par les bombardements aveugles et disproportionnés israéliens qui répondaient plus à une surenchère électorale qu’à un acte d’autodéfense.
C’est ainsi que des dizaines de milliers de marocains sont descendus, le 25 novembre 2012, dans les rues des villes marocaines pour crier haut fort leur total soutien à la population de Gaza et attester de leur solidarité après les récents bombardements israéliens à Gaza
A noter que le Ministre israélien de la Défense et ancien Premier Ministre, Ehud Barrak, a annoncé ce lundi 26 novembre 2012 sa démission et son retrait de la vie politique. Une démission surprise qui condamne bien la politique menée par Benyamin Nehanyahu et son Ministre des Affaires Etrangères Avigdor Liberman, leader du parti d’extrême droite «Israel Beytenou.», un parti qui épouse les méthodes et l’idéologie fascistes de la race et de la religion supérieures.
Enfin, il convient de souligner, qu’excepté un avion chargé de médicaments destinés à Gaza, les autorités algériennes sont restées étrangement silencieuses.
Pas une seule condamnation, pas un seul signe de soutien au peuple palestinien bombardé jour et nuit devant les instances internationales ou dans leurs médias. Un black out total.
Un silence qui a même été imposé au peuple algérien qui n’a pu manifester son soutien aux palestiniens dans les rues des villes algériennes.
Il est vrai qu’avec un Président moribond, un Parlement constitué de députés illégitimes, un gouvernement qui ne doit sa survie qu’au bon vouloir des vrais décideurs à savoir l’oligarchie politico-militaro-financière, eux-mêmes arrivés en fin vie et qui ne pensent qu’à leurs intérêts bassement personnels, il n’y a rien à espérer.
Farid Mnebhi.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements