Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Le Nigeria rejoint la Nouvelle Alliance du G8 pour la sécurité alimentaire et la nutrition


Alwihda Info | Par - 13 Juin 2013 modifié le 13 Juin 2013 - 12:21

Ce nouveau partenariat tirera profit de l'investissement du secteur privé et de la réforme politique pour renforcer le Plan pour la transformation agricole du Nigeria


LONDRES, Royaume-Uni, 11 juin 2013/ -- Le ministre de l'Agriculture et du développement durable du Nigeria, le  Dr Akinwumi Adesina (http://www.fmard.gov.ng), a participé ce weekend aux évènements du G8 sur la sécurité alimentaire et la nutrition , au cours desquels le Nigeria a été annoncé comme pays partenaire de la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition, une initiative du G8 visant à catalyser l'investissement du secteur privé dans l'agriculture africaine.  S'exprimant lors de la réunion de la Nouvelle Alliance en tant que représentant du président nigérian,  Goodluck Jonathan, le ministre Adesina a souligné que l'inclusion dans ce partenariat mondial entre les pays du G8 et les partenaires du secteur privé aidera le Nigeria à atteindre les objectifs de son Plan pour la transformation agricole qui vise à créer 3,5 millions de nouveaux emplois et à fournir plus de 300 milliards NGN (2 milliards USD) de revenus additionnels pour les agriculteurs nigérians.  

 

Logo Plan pour la transformation agricole du Nigeria: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/ata.jpg

 

« Nous avons fixé des objectifs ambitieux pour la transformation de l'agriculture nigériane et le monde le remarque », a déclaré le ministre Adesina. « L'inclusion du Nigeria dans cette initiative est soutenue par l'ensemble des pays du G8, et les firmes agroalimentaires nigérianes et les grandes multinationales tireront parti de nos ressources domestiques pour respecter la promesse agricole de notre pays.  Nous observons déjà les résultats des réformes politiques ambitieuses, du soutien des pays donateurs et des engagements du secteur privé.  C'est notre moment. La Nouvelle Alliance aidera finalement les agriculteurs nigérians et les firmes agroalimentaires à maintenir cet élan. »

 

En tant qu'un des tout derniers membres de la Nouvelle Alliance, le Nigeria sera un ardent défenseur d'initiatives concrètes visant à améliorer la production et les revenus agricoles, en se concentrant sur l'autonomisation des agricultrices. Le nouveau partenariat du pays continuera à réaliser l'impératif visant à réduire les coûts des importations alimentaires, à promouvoir les marchés domestiques et régionaux et à créer des emplois à travers l'ensemble de la chaîne de valeur. L'objectif final consiste à maintenir le pays sur la bonne voie pour atteindre son objectif agricole d'accroître la production alimentaire de 20 millions de tonnes de nourriture d'ici à 2015.

 

« Le Nigeria est convaincu que l'agriculture est un commerce et que le rôle du gouvernement est de fournir un environnement qui assure le succès du secteur privé », a affirmé le ministre Adesina.  « Le point commun entre toutes nos politiques alimentaires est la nécessité de réduire les coûts des importations alimentaires, de promouvoir les marchés intérieurs et régionaux et de créer des emplois à travers l'ensemble de la chaîne de valeur agroalimentaire. »

 

Ce partenariat mondial resserre les liens du Nigeria avec le secteur privé pour renforcer l'investissement, créer des emplois et diversifier l'économie du pays.  À ce jour, 28 sociétés ont signé des lettres d'intention pour investir un total de plus de 3,3 milliards de dollars dans le secteur agricole du pays. « Ces sociétés ne le font pas dans une optique de charité. Elles constatent la croissance rapide de notre secteur agricole et parient sur le Nigeria avec des investissements », a expliqué le ministre Adesina. Le Nigeria a adopté des réformes politiques ambitieuses qui ont mené à la création d'un important programme d'enregistrement des agriculteurs ayant atteint 10 millions de personnes en deux ans, ainsi qu'à un financement agricole innovant pour tirer parti du financement des banques commerciales dans l'agriculture, à l'utilisation de la technologie mobile pour atteindre des millions d'agriculteurs avec des semences et des engrais, à l'accès à la sécurité de la terre, et à une biofortification accrue pour améliorer la nutrition.

 

Dans le cadre de son adhésion à la Nouvelle Alliance, le Nigeria s'engage à améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition en impactant 10 millions d'agriculteurs d'ici à 2015 et en les sortant de la pauvreté.  En travaillant en partenariat avec les pays du G8, le Nigeria se concentrera sur la création d'un investissement plus important dans le secteur agricole, favorisant l'innovation, générant des effets durables sur la sécurité alimentaire, augmentant les revenus, notamment des petits exploitants agricoles, et éliminant la faim.

 

Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour le Ministère Fédéral de l'Agriculture et des Affaires Rurales du Nigéria.

 

 

Contact : Jerry Sawyerr, +234 803 300 1087; jsawyerr@webershandwick.com

 

À propos du Plan pour la transformation agricole du Nigeria

Le Plan pour la transformation agricole (PTA) est le plus important effort mené par le secteur privé et permis par le gouvernement jamais initié pour développer le secteur agricole au Nigeria. Cet effort global a pour but d'accroître la production alimentaire domestique, de réduire la dépendance aux importations alimentaires et d'étendre l'ajout de valeur à la production alimentaire locale.  Par le biais de la déréglementation, de financements attractifs, d'infrastructures d'investissement regroupées et de politiques concurrentielles, le secteur deviendra davantage productif, efficace et concurrentiel.  Plus spécifiquement, le plan ajoutera 20 millions de tonnes de nourriture à l'approvisionnement domestique et créera 3,5 millions d'emplois d'ici à 2015. 

 

À propos de la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition

La Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition est un engagement des pays du G8, des pays africains et des partenaires du secteur privé, pour sortir 50 millions de personnes de la pauvreté au cours des 10 prochaines années par le biais d'une croissance agricole inclusive et durable. Elle répond aux solides engagements africains visant à promouvoir et protéger la sécurité alimentaire et la nutrition, qui sont entrepris dans diverses initiatives depuis 2003 et validés par les progrès exceptionnels réalisés en Afrique depuis 2009. La Nouvelle Alliance se base sur et poursuivra les progrès réalisés par les pays du G8 depuis 2009 au Sommet de L’Aquila, et offre une voie large, complète et innovante pour renforcer la sécurité alimentaire et la nutrition.

 

SOURCE 

Nigeria Federal Ministry of Agriculture and Rural Development

 



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements