Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le Premier ministre Selom Klassou a lancé les « side events » sous l’idée d’une stratégie de « croissance bleue »


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Octobre 2016 modifié le 12 Octobre 2016 - 11:20


Le Premier ministre Selom Klassou a lancé les « side events » sous l’idée d’une stratégie de « croissance bleue »
Lomé, le 11 octobre 2016- Les activités parallèles au sommet sur la sécurité maritime et le développement en Afrique ont démarré ce lundi sur l’esplanade du Palais des congrès en présence du Premier ministre, représentant le chef de l’Etat, qui a inauguré les différents « side events » et le village des partenaires.

« Le Sommet sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique que le Togo s’honore d’accueillir en ce mois d’octobre 2016, est un événement historique d’importance pour l’Afrique tant par son enjeu dans le processus du développement du continent que par la pertinence des thématiques retenues », a déclaré Selom Klassou en ouverture, avant d’indiquer que les événements organisés parallèlement « se veulent un espace d’enrichissement et d’approfondissement des thématiques inscrites à l’ordre du jour de la Conférence ».

Pour le Premier ministre togolais, au regard de l'intensité mais aussi du caractère multiforme que prennent les actes illicites au niveau de l'espace maritime, il importe une protection de la mer et de l’océan à travers « un espace d’entente et de coopération entre nations ainsi qu’un outil de développement durable ». Il a ensuite rappelé les efforts du Togo qui a renforcé ses actions en mers à travers une série de mesures contenues dans la stratégie nationale pour la mer et le littoral. « Cette stratégie vise, à travers diverses réformes législatives, règlementaires et l’élaboration d’outils variés de planification des activités du secteur maritime, à garantir la sécurité et la sûreté le long des frontières maritimes togolaises, à développer l’économie bleue, à asseoir une gestion durable de l’écosystème marin et à promouvoir les opportunités d’emploi à travers le partenariat public-privé », a-t-il précisé.

Selom Klassou a invité les participants à prendre en compte dans les débats l’idée d’une stratégie de « croissance bleue » qui s’appuierait sur l’initiative de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) en la matière et qui, en conformité avec les objectifs de développement de l’Afrique, permettra de renforcer les actions en faveur d’une croissance durable dans le secteur.

Enfin, le chef du gouvernement a rappelé que le Sommet extraordinaire de Lomé se tient dans un contexte de mise en œuvre de la Stratégie africaine intégrée pour les mers et les océans à l’horizon 2050 (Stratégie AIM 2050). Cette stratégie a pour objectif principal de soutenir et d’encourager la création d’une plus grande richesse par le développement d’une économie florissante, durable et respectueuse de l’environnement.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements