Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Le Président Omar Ewado de la LDDH dénonce l’utilisation excessive de la force contre les militants de l’oppositio


Alwihda Info | Par Omar Ali Ewado - 5 Décembre 2015 modifié le 8 Décembre 2015 - 09:06

La Ligue Djiboutienne des Droits Humains (L.D.D.H)













La gendarmerie est à la pointe dans la répression des opposants politiques,en empêchant les membres de l'USN de se rendre à Ali Sabieh et à Dikhil pour tenir des meeting: dont certains ont été blessés et d'autres arrêtés



La LDDH exige l'arrêt de la violence qui risque de fragiliser une paix précaire



La Ligue Djiboutienne des Droits Humains (L.D.D.H)

Djibouti, le 04 décembre 2015
Communiqué de presse:

Comme nous l’avions annoncé dans notre dernier communiqué, la confrontation entre les militants de l’USN et les forces de l’ordre a eu lieu dans l’après-midi du 3 Décembre 2015 à Ali-Sabieh.
Dans un premier temps, la Gendarmerie a multiplié les obstacles afin d’empêcher les dirigeants de l’USN d’arriver à Ali-Sabieh.
Et quand ces derniers ont pu accéder au lieu, la Police a dispersé les militants de l’USN venus assister au meeting à coups de gaz lacrymogènes et des balles blanches. Cette bavure à causé des blessures parmi les militants de l’USN et l’un des responsables de la coalition USN, M. Abdallah Dabaleh touché à la poitrine. Ce qui lui a valu une perte de connaissance.
Plusieurs arrestations ont été opérées parmi les militants de l’USN d’Ali-Sabieh.
Aujourd’hui, la même scène avec les mêmes méthodes s’est répétée à Dikhil où s’était rendue la délégation de l’USN.
Et il est à déplorer deux blessées parmi les femmes dont Mme Goumane Farah Guelleh et Mme. Hibo Ahmed Allale blessée à la jambe.
La LDDH dénonce et condamne vigoureusement l’utilisation excessive de la force contre les militants pacifiques de l’opposition de l’USN.
La LDDH exige l’arrêt des violences et demande aux autorités du pays de ne pas envenimer la situation car cela peut fragiliser une paix déjà précaire.
Enfin, la LDDH lance un appel solennel à tous le démocrates de part le monde à faire pression sur les autorités djiboutiennes pour que le droit constitutionnel l’emporte sur la force.
Le Président de la LDDH :
Omar Ali Ewado
Tél : +253 77 61 55 49
E-mail : iwado_lddh@yahoo.fr


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements