Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Le Soudan aurait déjoué un coup d'état, plusieurs officiers arrêtés


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Juin 2017 modifié le 16 Juin 2017 - 19:32

Très gêné par ce dossier du Golfe, le président soudanais tente d'entretenir des rapports avec les parties en conflit en privilégiant le dialogue, alors que le général prêche pour un soutien clair à l'Arabie saoudite. Le gouvernement a demandé aux médias de ne pas s'intéresser à ce dossier.


Un officier supérieur proche de la puissante milice soudanaise aurait il tenté un coup d'état pour renverser le régime d'Elbéchir? L'officier supérieur est le général Taha Osman, l'Homme fort directeur de cabinet du président Albachir, détenteur depuis janvier d'une nationalité saoudienne. Mercredi, le Président a signé un décret remplaçant son directeur de cabinet par Hatim Hassan Bakhit. Aucune raison de son éviction n'a été notifiée par la Présidence de la République mais les rumeurs font état d'une tentative de coup d'état déjouée. Le général qui a tenté de quitter le pays aurait été arrêté à l'aéroport. Il aurait finalement réussi à quitter le pays grâce à l'intervention de l'Arabie saoudite, selon une source qui reste à confirmer. Ancien directeur de la police, membre du service secret soudanais, le général Taha Osman joue un rôle clé dans le déploiement des forces soudanaises au Yémen. Une autorité soudanaise a souligné à Alwihda que le général Taha Osman trainait des casseroles et le motif de son écartement serait aussi en rapport avec l'embargo de Qatar. Très gêné par ce dossier du Golfe, le président soudanais tente d'entretenir des rapports avec les parties en conflit en privilégiant le dialogue, alors que le général prêche pour un soutien clair à l'Arabie saoudite. Le gouvernement a demandé aux médias de ne pas s'intéresser à ce dossier.