Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Le Tchad a célébré la journée mondiale de l’aide humanitaire


Alwihda Info | Par Gloria Rolel - 22 Août 2014 modifié le 22 Août 2014 - 23:25


A l’instar des autres pays du monde, Ce jour 19 août 2014, le Tchad a célébré la journée mondiale de l’aide humanitaire au centre culturel baba Moustapha, sous le thème : « le monde a besoin de plus de héros humanitaires ».


Cette journée a permis de commémorer et de célébrer  les humanitaires qui ont sacrifié leurs vies pour une cause juste et les héros humanitaires qui ne cessent de mener le combat pour secourir ceux qui sont dans le besoin pour reconstruire leur existence. Les humanitaires prennent des risques en voyageant à travers le monde pour sauver des vies et porter secours à ceux qui traversent des moments difficiles et dangereux suite aux conflits et catastrophes naturelles. Ils font face à des attaques et des assassinats. Ainsi, 460 victimes ont été recensées dont 155 tués. Des cas de violence ont été enregistrés dans 30 pays, mais les 3/4 ont eu lieu en Afghanistan, Syrie, soudan du sud, Pakistan et soudan, le plus souvent par des embuscades ou des  attaques aux abords des routes.
En 2013, selon une étude menée par Humanitarian Outcommes, 155 travailleurs humanitaires ont été tués, 171 gravement blessés et 134 ont été enlevés. Toutes ces attaques et assassinats constituent des obstacles pour les humanitaires qui veulent  aider ces 108 millions de personnes  qui sont dans le besoin, dont 2,8 millions au Tchad. Cette situation révolte le coordonateur des actions humanitaires au Tchad, Thomas Gurtner. «  La journée mondiale de l’aide mondiale humanitaire est l’occasion de réaffirmer notre volonté de continuer à apporter les secours qui sauvent des vies, et de penser à tous ceux qui ont donné la leur pour cette noble cause »,  déclare le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.
 
Il s’agit d’encourager les efforts et les sacrifices consentis par ces humanitaires notamment ceux qui sont tués, enlevés et gravement blessés de part le monde, pour soutenir tous ceux qui travaillent  pour assister les vulnérables et  pour marquer l’anniversaire de l’attentat contre le siège de l’ONU à Bagdad en 2003, qui avait couté la vie à 22 personnes, précisément celle du vétéran humanitaire des nations unies , Sergio Vieira de Mello.
Cette journée a été animée par une projection de film, des discours de tout genre, des poèmes lus par les retournés tchadiens de Gaoui, une pièce théâtrale présentée par les retournés de la RCA , les témoignages de deux héros humanitaires et un concert privé des artistes. Lors de ces prestations, chacun à donner le meilleur de lui pour témoigner ces humanitaires. Le bureau de la coordination des affaires humanitaires a souligné qu’une nouvelle plateforme en ligne sera lancée pour mobiliser des actions citoyennes sur les urgences mondiales.
Le site Messagers de l’Humanité, permettra à construire une communauté des militants qui seront invités à partager du contenu sur les réseaux sociaux, afin d’inspirer les gens à prendre des mesures.