Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

'Le Tchad notre pays traverse une fois de plus des moments les plus sombres' Communiqué du Bureau UFDD/France


Alwihda Info | Par - Җ€BIЯ - - 6 Février 2008 modifié le 6 Février 2008 - 17:05

Les rebelles soudanais ( MJE et MLS ) maquillés en uniforme de l'armée tchadienne bloquent la sortie vers le Cameroun pour empêcher la population civile de se mettre à l'abri au Cameroun voisin. Cette tentative à pour but de faire croire que le dictateur Idriss Déby est maître de la situation. Nous constatons aussi la composition des patrouilles mixtes armées françaises et rebelles soudanais dans certains points de la ville de N'djamèna.


COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Tchad notre pays traverse une fois de plus des moments les plus sombres
de son histoire avec l'implication directe de la France auprès d'un dictateur vomi par le peuple.

En effet, depuis hier, les rebelles soudanais ( MJE et MLS ) maquillés en uniforme de l'armée tchadienne bloquent la sortie vers le Cameroun pour empêcher la population civile de se mettre à l'abri au Cameroun voisin. Cette tentative à pour but de faire croire que le dictateur Idriss Déby est maître de la situation. Nous constatons aussi la composition des patrouilles mixtes armées françaises et rebelles soudanais dans certains points de la ville de N'djamèna.

De notre part, nous conseillons vivement à la population qui peut partir de rester en dehors de la ville. Ceux qui ne peuvent pas partir de demander l'assistance des ONG sur place, car au delà de l'intox de la françafrique la situation est grave.

Par delà les déclarations confuses des autorités françaises, l'armée française a bombardée les positions des forces de la résistance le dimanche 03/02/2008 précisément à 8h 17mn et 11h 49. Deux hélicoptères de type Puma ont effectués cette mission. Néammoins, nous confortons le peuple tchadien que les forces de la résistance sont bel et bien à leurs positions initiales aux entrées de la ville.

Le peuple de France doit savoir que notre but n'est pas seulement la prise du pouvoir mais d'instaurer une vraie démocratie avec un respect fondamental des institutions internationales, de la bonne gouvernance, et des droits de l'homme.

-Nous sommes pour la paix.
-Nous sommes prêts pour le dialogue incluant tous les partis politiques.
-Les associations de droits de l'homme.
-La société civile.
-La diaspora tchadienne.

-Nous condamnons toutes les arrestations arbitraires qu'opèrent les sbires de
Déby sur les chefs des partis politiques, les membres des associations de
droits de l'homme et autres. Nous rappelons l'opinion internationale à
demander leur libération sans conditions.

-Nous appelons la France de se ranger du coté du peuple Tchadien que de
soutenir un dictateur en fin de règne.
-Les prises de positions à l'image de la françafrique, et les menaces à l'encontre
de nos forces doivent s'arrêter. Par conséquent si la France continue dans la
même optique, la résistance nationale et le peuple tchadien prendront toutes
les responsabilités qui s'imposent.

Au nom des forces unifiées,
Le bureau de la représentation UFDD-France.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements