Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Togo cinquième selon un classement des pays africains les plus tolérants


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 9 Mars 2016 modifié le 9 Mars 2016 - 10:55


Le Togo cinquième selon un classement des pays africains les plus tolérants
Lomé, le 8 mars 2016 -  L’organisme Afrobaromètre, un réseau de chercheurs africains indépendants menant des enquêtes comparatives sur les opinions des Africains a publié le 1er mars une étude sur la tolérance sur le continent. Les résultats placent le Togo en cinquième position d’après un index qui prend en compte de nombreux critères comme la tolérance envers les autres groupes ethniques, les autres religions, les immigrés, et les personnes vivant avec le VIH/SIDA (PVVIH).

De manière générale, l’étude révèle que les « Africains démontrent un sens élevé de la tolérance envers beaucoup, mais pas tous ». « Les niveaux de tolérance varient considérablement d'un pays et d'une région à l'autre. L’analyse indique que l'éducation, l'accès aux médias, et l'exposition à une population diversifiée sont des facteurs importants contribuant à l'accroissement de la tolérance sur le continent africain », précise Afrobaromètre.

« L'Afrique est souvent décrite comme le continent des divisions ethniques et religieuses et de l'intolérance, les résultats démontrent un niveau élevé d'acceptation des autres groupes ethniques, des autres religions, des immigrés, et des personnes vivant avec le VIH/SIDA (PVVIH). La proximité et le contact fréquent avec différents types de personnes semblent consolider la tolérance, comme le suggère les niveaux plus élevés de tolérance dans les pays avec des populations diversifiées et une forte corrélation entre l'acceptation des PVVIH et la prévalence nationale du VIH/SIDA », poursuit l’organisme.

Mais Afrobaromètre relève que la grande tolérance des Africains est limitée par les réticences à accepter l’homosexualité.

L’enquête a été réalisée dans 33 pays sur la base de plus de 50 000 entretiens réalisés selon des techniques scientifiques de sondages.  Le module d'Afrobaromètre demande aux répondants s'ils seraient pour, contre, ou indifférents quant à avoir parmi leurs voisins :

1) des gens d'une autre religion,

2) des gens d'un autre groupe ethnique,

3) des homosexuels,

4) des personnes vivant avec le VIH/SIDA,

5) des immigrés ou travailleurs étrangers.

Les options de réponse sont « déteste fortement », « déteste quelque peu», « sans importance», « aime quelque peu», « aime fortement », et « ne sait pas».

Dans le détail, 98% des sondés au Togo sont tolérantes vis-à-vis des personnes d’autres ethnies ; 95 % vis-à-vis d’autres confessions religieuses ; 93 % vis-à-vis d’immigrés ou travailleurs étrangers ; 71 % vis-à-vis de personnes vivant avec le VIH SIDA et 10 % vis-à-vis des homosexuels.

Le Togo est classé cinquième avec une moyenne de 3,46%, dépassant largement le score moyen de l'index de tolérance à travers les 33 pays enquêtés en 2014/2015 qui est de 3,08.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements