Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le Togo espère de bonnes retombées économiques après le sommet sur la sécurité maritime


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 5 Octobre 2016 modifié le 5 Octobre 2016 - 22:21


Le Togo espère de bonnes retombées économiques après le sommet sur la sécurité maritime
Lomé, le 4 octobre 2016- Le Togo accueille du 10 au 15 octobre prochain le Sommet sur « la sureté et la sécurité maritimes et le développement en Afrique ». A quelques jours de l’ouverture, retour sur les retombées économiques espérées de cette rencontre.

Le sommet permettra au pays d’être en l’espace de quelques jours le centre du continent et d’accroître ainsi son rayonnement dans le monde. La signature probable de la Charte de Lomé sur la sécurité maritime constituera un succès diplomatique pour le Togo. D’un point de vue économique, tous les secteurs du pays seront en vue et le séjour des délégations sera source de gain financier pour de nombreux entrepreneurs du pays. Le secteur de l’hôtellerie sera l’un des principaux bénéficiaires. Les 66 hôtels retenus pour accueillir les délégations offrent une capacité de 3.000 chambres, « dont 1.500 chambres pour les établissements de 3 à 5 étoiles ».

Le sommet permettra au Togo de renforcer son ambition d’être un hub du trafic maritime ouest-africain. Le sommet permettra aussi une  valorisation du patrimoine culturel du Togo. Des centaines d’emplois temporaires devraient être crées dans le cadre de l’organisation de cette rencontre panafricaine au Togo. Des prestataires ont été mobilisés par le comité d’organisation pour différents travaux. D’autres pourront être créés sur le long terme après le sommet. Transports, télécommunications, restauration... devraient profiter des retombées de la rencontre de Lomé sur la sécurité maritime.  

Pour rappel l’organisation de cette conférence que le Togo a bien voulu accueillir s’inscrit dans l’objectif de l’Union africaine de faire de l’espace maritime le levier principal du développement économique et social de l’Afrique. A cet effet, les Chefs d’État et de gouvernement des 54 pays de l’Union africaine sont attendus à Lomé pour définir une feuille de route sur la Sécurité Maritime en Afrique. « Cette session extraordinaire capitalisera sur les résultats des sommets de Yaoundé (juin 2013) et des Seychelles (février 2015), afin de mettre en place une stratégie africaine de protection des mers et des océans, pour garantir paix, sécurité et stabilité, et faire de l’espace maritime africain le levier principal d’un développement économique pérenne », selon le comité d’organisation.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements