Connectez-vous S'inscrire



Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Le baccalauréat au Tchad est plus dur qu’un Doctorat


(Alwihda Info) Rédigé par - 19 Août 2011 modifié le 19 Août 2011 - 23:08


FADOUL SOULEYMAN

Depuis longtemps le baccalauréat au Tchad a été une bête noire et un long chemin plein d obstacles pour les jeunes tchadiens. On demande souvent aux jeunes de donner l’impossible,sinon comment expliquons nous le manque depuis l’école primaire d’enseignants, des documents, de suivi, et des conseils ciblés. A à cela s’ajoute un nombre important d’enseignants peu comptants et mal formés, sans tenir compte des grèves répétitives etc.…Penser que le baccalauréat se prépare seulement à partir de la terminale est une erreur fatale.
 
Vu toutes ces causes et en comparaison avec un étudiant au Doctorat qui, dans la plupart des cas dispose des sources d’informations non négligeables pour sa recherche, je peux affirmer que « le baccalauréat au Tchad est plus dur qu’un Doctorat ».
 
Aidons nos petits frères à se relever au lieu d’augmenter leurs cicatrices du jour au lendemain car leur avenir est celui de notre chère Nation. C’est avec ceux là que le Tchad aura la place qu’il faut. Il est donc déplorable que sur 60 000 candidats, seulement 9544 sont admis. A mon avis, nous ne devons pas nous vanter en disant que c’est un résultat qualitatif, mais au contraire, former un comité pour évaluer les causes réelles de ce résultat médiocre afin d’éviter un cycle infernal. Je souhaite que le message ai passé et que dans l’avenir ce pauvre pourcentage se verra augmenter.  Je tiens à souligner que le résultat qualificatif dépend en grande partie de l’existence d’un corps d’enseignants compétents.
 
Chers jeunes frères et sœurs, ne vous découragez pas car notre Patrie a besoin de vous et en plus vous avez encore un long chemin plein de surprises à parcourir, soyez donc patients et persévérants.


Djamil Ahmat
Rédacteur en chef d'Alwihdainfo.com +235 68 93 41 21 En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Abdoullah le 20/08/2011 06:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est vrai. Les jeunes eleves et etudiants au Tchad sont des combattants malgre tout

2.Posté par M'BAÏTOLOUM CLAUDE le 22/08/2011 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L''''auteur de l''''article doit avant tout vérifier que son article ne comporte pas de faute d''''orthographe. Or son message comporte des fautes inadmissibles. On ne peut pas reprocher aux enseignants d''''être exigeants quand des enfants arrivent en classe terminale sans maîtriser les fondamentaux pour passer le BAC. Le reproche à faire à nos gouvernants qui ne donnent de moyens à l''''éducation.Le Tchad de IDI est foncièrement tourné vers l''''argent facile et non vers la préparation de nos enfants à affronter le futur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Octobre 2014 - 14:40 Apprendre un métier, un atout pour les élèves?

EDITORIAL | COMMUNIQUE DE PRESSE | DEPECHE | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements