Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Santé

Le cancer du col de l'utérus est le cancer le plus fréquent en Afrique


Alwihda Info | Par Charlie McCurdy, - 30 Avril 2015 modifié le 30 Avril 2015 - 14:07

La semaine mondiale de la vaccination a pour objectif de « combler les lacunes en matière de vaccination » et de présenter « un cadeau pour la vie » en Afrique


La Semaine mondiale de la vaccination (SMV) de l'Organisation mondiale de la Santé, qui se déroule cette année du 24 au 30 avril, vise à sensibiliser la population à l'importance de la vaccination pour les personnes de tous âges et à augmenter les taux de vaccination contre les maladies pouvant être évitées par la vaccination dans le monde entier. Cette année, la SMV est dédiée à « combler les lacunes en matière de vaccination ». La Semaine africaine de la vaccination est célébrée sous le slogan « La vaccination, un cadeau pour la vie ».

Le saviez-vous ... ?

- La vaccination peut protéger contre 30 maladies infectieuses différentes, de l'enfance à la vieillesse.

- La vaccination sauve la vie de 3 millions de personnes dans le monde chaque année.

Outre l'extension de la portée de la vaccination, l'Afrique a réalisé plusieurs progrès. Certaines maladies ont été éliminées grâce à des programmes de vaccination à grande échelle. Des vaccins sont disponibles dans le cadre de programmes nationaux de vaccination dans la vaste majorité des pays africains, et ce, grâce à une volonté politique soutenue, à un soutien international et à des partenariats publics et privés innovants(1).

Malgré les récents progrès enregistrés au sein de pays africains, la vaccination offre encore des opportunités considérables, notamment contre le virus du papillome humain (VPH) et le cancer du col de l'utérus.

L'Afrique et le virus du papillome humain

• D'après les estimations, 266 000 femmes meurent chaque année du cancer du col de l'utérus. Plus de 85 % de ces décès frappent des femmes des pays en développement. En l'absence d'évolution de la prévention et du contrôle, le nombre de décès dus au cancer du col de l'utérus augmentera d'après les prévisions à 416 000 d'ici 2035, dont près de la totalité surviendra dans les pays en développement(2).

• Le cancer du col de l'utérus est le cancer le plus fréquent en Afrique et demeure donc une importante menace qui exige une attention immédiate dans la région africaine. En 2012, plus d'un demi-million de nouveaux cas de cancer du col de l'utérus ont été diagnostiqués dans le monde. Un cas sur cinq se trouvait en Afrique sub-saharienne(3).

• La cause principale des lésions précancéreuses et du cancer du col de l'utérus est une infection persistante ou chronique avec un ou plusieurs types du VPH à haut risque. Le VPH est l'infection la plus répandue contractée lors de relations sexuelles. Elle est contractée le plus souvent par les adolescents et les jeunes adultes lors de leurs premiers rapports sexuels(4).

• Le cancer du col de l'utérus est une maladie qui peut être évitée. La vaccination, associée au dépistage et au traitement, constitue la meilleure stratégie pour réduire rapidement la charge que représente le cancer du col de l'utérus(4).

« Depuis plus de 100 ans, les scientifiques de MSD découvrent et développent des vaccins permettant de prévenir certaines maladies chez les enfants, les adolescents et les adultes », a déclaré Henrik Secher, vice-président associé et directeur général, MSD Afrique. « Nous avons l'importante responsabilité d'améliorer l'accès à nos vaccins vitaux et à des soins de santé de qualité à travers le monde. »

« MSD loue les progrès considérables réalisés en Afrique en termes d'efforts de vaccination contre le VPH et apporte son soutien par un partenariat continu dans une série de programmes de vaccination contre le VPH, qui se déroulent actuellement dans 12 pays du continent africain », indique-t-il. Pour ce faire, nous travaillons en partenariat avec des gouvernements, des donateurs, des associations de patients, des professionnels de la santé, des ONG, des organisations multilatérales et d'autres intervenants du secteur privé, afin d'apporter notre expertise et nos connaissances. Nous sommes fermement résolus à œuvrer pour accroître l'accès aux vaccins, aujourd'hui et à l'avenir ».

Contacts pour les médias :



Charlie McCurdy,
Communications mondiales | Europe de l'Est/Moyen-Orient/Afrique
T : +1 267 -305-7545

E : charles.mccurdy@merck.com

Farouk Shamas Jiwa,
Directeur Afrique, Public Policy and Corporate Responsibility
T : +41 799623934
E : farouk.jiwa@merck.com



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements