Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le colonel Fizani Mahadjir échappe à un missile de l’armée gouvernementale tchadienne


Alwihda Info | Par Җ€BIЯ ® - 7 Janvier 2008 modifié le 9 Janvier 2008 - 01:43

Un raid lancé par l’ANT contre les rebelles a fait neuf morts dont deux proches gardes de corps du colonel Fizani Mahadjir et sept rebelles proches de Adouma Hassaballah.





07-01-2008. Les forces gouvernementales tchadiennes ont pilonné les positions tenues par les rebelles tchadiens à l'est du Tchad. L’attaque a été lancée dans la nuit de samedi à dimanche vers 2 h du matin. L’armée tchadienne a utilisé un avion de chasse pour bombarder les rebelles.

Promu à la tête du « commandement unifié » des rebellions le 1er janvier, le colonel Fizani Mahadjir a échappé de justesse à un missile qui lui était destiné. Le raid lancé par l’ANT contre les rebelles a fait neuf morts dont deux proches gardes de corps du colonel Fizani et sept rebelles proches de Adouma Hassabllah.

Par ailleurs, Khartoum n’a pas attendu longtemps pour répondre au Président tchadien qui a menacé samedi de devoir « frapper les rebelles tchadiens à l’intérieur du territoire soudanais. » Selon Omar Hassan el Bachir, « le Soudan va répliquer automatiquement à toute agression des forces tchadiennes sur son territoire. »

Kébir


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements