Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le fabuleux patrimoine d’un haut fonctionnaire


Alwihda Info | Par Mamadou Oumar Ndiaye - 12 Décembre 2013 modifié le 12 Décembre 2013 - 10:37


Tas de pièces de monnaie. Les richesses et le bien-être de concept. Isolé sur un fond blanc. Crédit photo : 123rf.com
Tas de pièces de monnaie. Les richesses et le bien-être de concept. Isolé sur un fond blanc. Crédit photo : 123rf.com
SENEGAL - Tout récemment, un pékin — plus précisément un colonel des douanes proche de la retraite — s’est retrouvé sous les feux de la rampe pour avoir déclaré à la police avoir été victime d’un vol de… 150 millions de francs qu’il avait gardés dans son domicile. Du coup, de victime, il s’était presque retrouvé sur le banc des accusés, le procureur de la République, mais aussi l’opinion, ne comprenant pas qu’un fonctionnaire, fût-il douanier, puisse disposer d’une telle somme chez lui. Une somme dont l’origine était manifestement illicite. Eh bien, si un tel fonctionnaire a pu se retrouver sur la sellette pour 150 millions de francs, que dire de Tahibou Ndiaye, autre haut fonctionnaire qui a été certes directeur du Cadastre pendant 12 ans environ ? Un brave fonctionnaire qui aligne un patrimoine de… huit milliards de francs ! Comme l’écrivait en août dernier notre confrère « Libération », Tahibou Ndiaye « dispose d’un patrimoine immobilier lourd de 61.406 m2 éparpillés entre Dakar, Rufisque et Fès. Les 58.409 m2 sont constitués de terrains nus. Ce patrimoine est évalué par les enquêteurs de la CREI à 4.202. 201. 815 francs (…) Ses avoirs financiers sont estimés à 443 millions de francs. En outre, 205 millions sont attribués à des proches et logés dans des banques comme la Cbao, Ecobank et la Sgbs ».

Dans le détail, ce fabuleux patrimoine immobilier donne ce qui suit : un immeuble à Yoff Tonghor d’une valeur de 224 millions de francs, un immeuble sis à la cité Keur Gorgui valorisé à 310 millions de francs, une résidence aux Almadies bâtie sur 1100 m2 (et comprenant une mosquée !) d’une valeur de 1.105. 000.000 de francs, une villa de 270 m2 à Sotrac-Mermoz (270 m2 évaluée à 127 millions), un appartement de 169 m2 à Fès (Maroc) valant 49 millions de francs etc.

Quant aux terrains nus, ils se répartissent comme suit : 1600 m2 sur la Bande verte (Vdn) à 125 millions de francs, 25.040 m2 à Rufisque, 31.000 m2 à Noflaye (banlieue de Rufisque), deux terrains de 200 et 269 m2 à Sotrac Mermoz, un terrain nu au Bat Train d’une superficie de 500 m2, un terrain à Yoff Aéroport d’une superficie de 300 mètres carrés et évalué à 240 millions de francs. On fait aussi état de trois autres terrains de 200 m2 chacun. Ce sans compter les biens immobiliers immatriculés au nom de son épouse, la dame Ndèye Aby Diongue, ou de ses deux filles adoptives, les demoiselles Ndèye Rokhaya Thiam, Mame Fatim Thiam et Aminata Thiam. Il ne manquait plus que des biens immatriculés au non de ses chevaux !

C’est là le fabuleux patrimoine d’un haut fonctionnaire du Sénégal, c’est-à-dire de l’un des pays les plus pauvres du monde…

Mamadou Oumar Ndiaye
« Le Témoin » N° 1145 –Hebdomadaire Sénégalais ( DECEMBRE 2013)


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements