Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le leadership économique et politique du Maroc est une aubaine pour l'Afrique


Alwihda Info | Par - 29 Janvier 2017 modifié le 29 Janvier 2017 - 22:00


La traditionnelle photo de famille avant l’ouverture du sommet de l’Union africaine à Kigali (Rwanda), le 17 juillet 2016. CYRIL NDEGEYA/AFP
La traditionnelle photo de famille avant l’ouverture du sommet de l’Union africaine à Kigali (Rwanda), le 17 juillet 2016. CYRIL NDEGEYA/AFP
Les chefs d'État africains se prononceront demain, lundi 30 janvier 2017, à Addis-Abeba en Éthiopie, lors du 28e sommet de l'Union Africaine, dans les urnes, sur le retour du Maroc au sein de sa famille naturelle et la suspension éventuelle de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD). Le séjour du Roi Mohammed VI en Éthiopie s'inscrit dans le cadre de l'offensive diplomatique entreprise par sa Majesté pour le retour de son pays au sein de sa famille naturelle qui lui porte une opportunité historique d'insuffler une nouvelle dynamique au continent dans plusieurs domaines stratégiques.

Nanti d'une écrasante majorité de soutien de pays Africains, le Maroc pourrait éventuellement regagner l'UA pour cohabiter avec la République Arabe Sahraoui Démocratique( RASD), 33 ans après son départ fracassant pour protester contre l'admission de cette dernière. Le retour du Maroc est d'autant plus nécessaire pour l'UA ,qui lui permettra de jouer un rôle très important dans la résolution de conflits, dans le renforcement de la bonne gouvernance et du processus démocratique sur le continent.

Considéré comme le 2e grand investisseur africain sur le continent avec 63% des investissements orientés vers l'Afrique où les entreprises marocaines sont actives dans moins de 25 pays africains d'après le dernier numéro de la revue trimestrielle de l'ONU, intitulée Afrique Renouveau. L'UA bénéficiera, avec le retour du Maroc, en son sein, d'une stabilité économique avec le déploiement multiforme dans le domaine de la coopération Sud-Sud et d'investissement dans les secteurs pharmaceutiques, de transports aériens, des finances, de l'immobilier, de l'assurance et des télécommunications.

Une trentaine de visite d'État effectuée par le Roi Mohammed VI depuis son intronisation, dans plusieurs pays Africains, ont permis le lancement de projets de coopération concrèts dans divers domaines à savoir la formation, l'assistance technique, la sécurité alimentaire et le développement d'infrastructure. A celà s'ajoute l'implantation du secteur privé qui couvrent un secteur géographique varié notamment la Côte d'Ivoire, le Mali, le Sénégal et d'autres. Le Maroc offre une opportunité multisectorielle tant sur le plan économique que politique pour permettre à l'Afrique de sortir de l'ornières de sous développement et de l'instabilité politique qui ont gravement édulcoré son image et entamé son processus de développement socio-économique, ces dernières décennies.

Il peut d'ore et déjà se réaffirmer comme une puissance économique, étant considéré comme le catalyseur des investissements étrangers sur le continent, comme l'a su bien rappeler le journal américain Huffington Post dans sa dernière parution. Quand le Maroc se réveillera au sein de l'UA, l'Afrique connaîtra une renaissance économique dans plusieurs domaines clés.

Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur