Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Le paradoxe en Afrique Sub-saharienne: Surliquidité bancaire et Sous-financement du secteur privé

Financement de l’économie


Alwihda Info | Par Grégoire Fossa - 18 Octobre 2013 modifié le 18 Octobre 2013 - 20:31

Douala, la capitale économique du Cameroun, accueille du 20 au 22 Novembre 2013, la première édition du Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne (FIFAS 2013), organisée par le Cabinet FinAfrique. Le thème de ce 1er forum du genre est: «Surliquidité bancaire, épargne et sous-financement du secteur privé: quels mécanismes et nouvelles techniques pour résoudre ce grand paradoxe de l’économie africaine?».


Le paradoxe en Afrique Sub-saharienne: Surliquidité bancaire et Sous-financement du secteur privé
L’objectif clairement annoncé par Fabrice Kom Tchuenté, Directeur Exécutif de FinAfrique et initiateur du FIFAS 2013 est de promouvoir les secteurs et opportunités d’investissement en Afrique (Green business, Agro Business, Transformation locale des matières premières, Transfert de technologies, Recherche et innovation, Climat des affaires, etc.), de favoriser l’intégration et la vulgarisation de nouveaux concepts et outils de financement modernes de l’économie dans les pays de la zone Franc (Private-Equity, Fonds d’investissement, Fonds souverains, Finance islamique) et susciter une réflexion concertée, multipartiste et en profondeur afin de trouver les solutions et mécanismes de financements les plus pertinents au développement du continent.

Ce forum qui se déroulera pendant deux jours (du 20 au 22 Novembre 2013 à Douala au Cameroun) regroupera des opérateurs économiques africains, des acteurs du secteur financier (Banque-Assurances- Bourse des valeurs) en Afrique et du Secteur privé venant de la sous-région Afrique subsaharienne en particulier.

Pour rappel, FinAfrique (www.forum-fifas.com) est un cabinet-conseil spécialisé dans les métiers de la Banque, de la Finance et de l’Assurance. Elle est implantée en Afrique Centrale et en Afrique de l’Ouest, et a apporte des solutions sur mesure aux entreprises dans leur quête de performance, d’innovation et de transparence.

Grégoire Fossa